Un mort dans un nouveau règlement de compte aux Izards à Toulouse

La fusillade a eu lieu dans un snack-pizzeria de la route de Launaguet / © MaxPPP
La fusillade a eu lieu dans un snack-pizzeria de la route de Launaguet / © MaxPPP

Un homme a été tué et deux autres blessés mardi soir dans une fusillade dans le quartier des Izards à Toulouse, qui avait déjà été secoué par plusieurs règlements de comptes, dont un mortel, fin 2013. Un escadron de CRS est dépêché pour sécuriser le secteur

Par Fabrice Valéry, avec VA

Un homme âgé de 25 ans, inconnu des services de police, a été tué dans le quartier des Izards à Toulouse mardi soir, de sources policière et judiciaire. La fusillade s'est déroulée dans une pizzeria. La police parle de "règlement de compte" sans doute sur fond de trafic de drogue. Les faits se sont déroulés vers 22h50. Il y a également deux blessés, âgés de 31 et 32 ans. La victime a été "abattue de très près", a déclaré mercredi après-midi le procureur de la République de Toulouse. Selon Michel Valet, "les auteurs des faits ont tiré depuis l'extérieur de la pizzeria" et "ont ensuite pénétré dans l'établissement où de nouveaux coups de feu ont été tirés et où la principale victime a été abattue".

Le reportage de Sandrine Morch et de Jean-Pierre Duntze :

Nouvelle fusillade mortelle aux Izards

Fusillade à l'extérieur et à l'intérieur

Le quartier autour du snack-pizzeria de la route de Launaguet, en bordure du quartier des Minimes et à proximité de la Cité des Izards, a été bouclé par la police pendant toute une partie de la nuit : les enquêteurs se sont intéressés à l'intérieur de la pizzeria mais aussi à une voiture, une Peugeot 205 garée devant l'établissement et dont des vitres étaient détruites par les balles. Dix minutes après les faits, deux voitures incendiées ont été retrouvées à deux kilomètres du lieu de la fusillade. Elles ont visiblement servi à la fuite des tueurs.

La voiture garée devant le restaurant, criblée de balles / © Nicolas Albrand / France 3 Midi-Pyrénées
La voiture garée devant le restaurant, criblée de balles / © Nicolas Albrand / France 3 Midi-Pyrénées

Plusieurs fusillades avaient déjà émaillé le secteur en décembre dernier. L'une d'elle, le 8 décembre, avait coûté la vie à un jeune homme de 18 ans. Le parquet avait parlé d'usage "d'armes de guerre" type Kalachnikov. En tout, en un mois et demi, quatre fusillades se sont déroulées dans le quartier des Izards ou aux alentours. 

Le gérant de la pizzeria visé en décembre

Quelques jours plus tôt, ce sont deux hommes à scooter qui avaient ouvert le feu sur deux magasins du quartier, en plein après-midi sans faire de victime. Puis le lendemain, un homme qui circulait route de Launaguet avait également essuyé des coups de feu : il s'avère que la victime, qui avait réussi à s'échapper sans être blessé, est le gérant de la pizzeria où la fusillade mortelle de mardi soir s'est déroulée. Il l'a confirmé lui-même aux journalistes de France 3. En revanche, il a indiqué ne pas avoir été sur les lieux mardi soir lors de la fusillade. 
D'après l'AFP, le même homme aurait été présent lors de la fusillade mortelle du 8 décembre qui avait coûté la vie au jeune Nabil.


Un quartier sous le choc d'une nouvelle fusillade

Les habitants du quartier se sont réveillés sous le choc. Le reportage d'Amélie Poisson et d'Olivier Denoun :

Un quartier sous le choc

 

Cette 2ème fusillade mortelle en 1 mois et demi a aussi des conséquences politiques

Le maire de Toulouse condamne ces événements avec la plus grande fermeté. Pierre Cohen veut interpeller le ministre de l'Intérieur, notamment sur la question des moyens. Le préfet de la Haute-Garonne, Henri-Michel Comet, annonce l'arrivée d'un escadron de CRS (80 hommes) de Perpignan dès mercredi soir pour sécuriser le secteur


La réaction du maire de Toulouse Pierre Cohen face à cette nouvelle fusillade :

La réaction du maire Pierre Cohen
L'interview du préfet Henri-Michel Comet :

La réaction du représentant de l'Etat





Sur le même sujet

Les + Lus