Une "fierté pour la France" selon François Hollande, un "pied-de-nez au french bashing" pour Manuel Valls

Publié le Mis à jour le

Le président Hollande a souligné lundi que l'attribution du prix Nobel d'économie au directeur de l'Ecole d'économie de Toulouse Jean Tirole était une "fierté pour la France", tandis que le Premier ministre Manuel Valls saluait un "pied-de-nez au French bashing"  

François Hollande a souligné lundi que l'attribution du prix Nobel d'économie au Français Jean Tirole était une "fierté pour la France", lui adressant "ses plus chaleureuses félicitations".

"Le Prix Nobel d'économie qui vient de lui être décerné consacre ses travaux de renommée internationale sur la crise financière et la régulation des industries de réseau et du système bancaire", rappelle le chef de l'Etat dans un communiqué.

 

Il "vient mettre en lumière la qualité de la recherche dans notre pays", se félicite François Hollande pour qui le "rayonnement" de l'Ecole d'économie de Toulouse présidée par Jean Tirole "se voit confirmé".







"Après Patrick Modiano, un autre Français au firmament: félicitations à Jean Tirole ! Quel pied-de-nez au  French bashing !" a pour sa part twitté le Premier ministre, qui s'est lancé depuis plusieurs semaines dans une croisade contre le "French bashing", "sport national et international" injustifié ou du moins caricatural à ses yeux.



Le message du chef du gouvernement est ponctué du hashtag "#FiersdelaFrance".

Grâce à des recherches variées sur la finance, l'entreprise et les marchés, Jean Tirole a reçu lundi le prix Nobel d'économie, devenant le troisième Français à être couronné dans cette discipline.