Cet article date de plus de 7 ans

Vincent Terrail-Novès nouveau maire de Balma, sous les yeux de Guy Novès

Le nouveau maire UMP de Balma qui l'a emporté dimanche dernier au premier tour sur son adversaire le maire sortant socialiste Alain Fillola, a été installé par le conseil municipal ce vendredi. Une "bascule" républicaine, dans le respect et en présence du beau-père de l'élu... Guy Novès. 
Vincent Terrail-Novès, nouveau maire de Balma
Vincent Terrail-Novès, nouveau maire de Balma © Pascale Lagorce
Beaucoup d'émotions ce vendredi midi à l'hôtel de ville de Balma, 14.000 habitants, dans la proche banlieue de Toulouse. Elu en 1995, le maire sortant socialiste Alain Fillola a cédé la place à son adversaire UMP Vincent Terrail-Novès, qui l'a emporté avec un peu plus de 52 % des voix dimanche dernier au premier tour des élections municipales. 

Emotion dans le camp des battus. Emotion aussi pour le nouvel élu, 35 ans, kiné de profession, qui avait été battu en 2008 mais qui a pris sa revanche : dans la salle ou le conseil municipal le désignait maire ce vendredi, sa famille avait pris place et notamment son beau-père Guy Novès, manager du Stade Toulousain. 

durée de la vidéo: 01 min 41
Vincent Terrail-Novès maire de Balma
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique stade toulousain