• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Lourdes, le nouveau président de la Conférence épiscopale dénonce “l'injure faite aux plus démunis”

Monseigneur Georges Pontier, archevêque de Marseille. / © MaxPPP
Monseigneur Georges Pontier, archevêque de Marseille. / © MaxPPP

Plus de 120 évêques venus de tout l'Hexagone sont réunis à Lourdes à l'occasion de la Conférence des Evêques de France. Son nouveau président, le tarnais monseigneur Georges Pontier, y a prononcé un discours très social, dénonçant "l'injure faite aux plus démunis", parmi lesquels les Roms.

Par Marie Martin

L'assemblée plénière des évêques de France s'est ouverte mardi, en présence de plus de 120 évêques français. Le nouveau président de la Conférence épiscopale de France, monseigneur Georges Pontier, archevêque de Marseille, y a prononcé un discours d'ouverture humaniste. Ce Tarnais, né à Lavaur en 1943, a oeuvré dans les quartiers nord de Marseille, où il est intervenu en faveur des sans-papiers. C'est à eux qu'il a fait allusion, parlant de "regarder la vie du monde à partir des plus pauvres, des petits, des affligés, à partir de leurs besoins, de leurs cris, [ce qui] humanise, invite à des choix qui privilégient la fraternité, la justice et la solidarité". 

"Nous sommes particulièrement attentifs au sort qui est fait aux populations d'origine bulgare ou roumaine venues vivre dans notre pays. Depuis plusieurs années, nous ne voyons se dessiner aucune politique autre que celle de refuser au plus grand nombre un accueil réalisable et souhaité par beaucoup d'entre eux. Détruire un bidonville, s'interroge le prélat, est-il plus urgent qu'abandonner, sans perspective, à une nouvelle errance ceux qui y avaient fait un refuge familial provisoire ? Et que dire des propos haineux à leur égard, prononcés sans aucune retenue ? Que dire des violences qu'ils subissent ?"

Quand retrouverons-nous le sens minimum d'une fraternité et d'une solidarité réelles ? Quand s'arrêtera la course au toujours plus pour quelques-uns, afin que chacun ait ce qu'il faut pour vivre ?"

Monseigneur Georges Pontier a également évoqué les autres dossiers qui seront abordés lors de la Conférence : la fragilisation de la stabilité des couples, l'accompagnement de la fin de vie.
Les évêques de France sont réunis jusqu'à dimanche à Lourdes, actuellement désertée par les pèlerins et les touristes. 

Voir ici le reportage de Régis Cothias et Jean-Yves Bascands, de France 3 Midi-Pyrénées : 
 

Conférence des évêques de France à Lourdes



 

Sur le même sujet

Mort suspecte d'une sexagénaire à Pignan

Les + Lus