• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Municipales : Lourdes bascule à gauche avec la victoire de Josette Bourdeu (PRG)

© Regis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées
© Regis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

La candidate PRG/PS Josette Bourdeu a été élue à Lourdes avec 49,12% des voix et fait basculer la ville à gauche. Elle bat le maire sortant Jean-Pierre Artiganave (42,51%) et signe une des prises historiques de ces municipales 2014 pour la gauche. Le FN décroche un siège au conseil municipal.

 

Par Véronique Haudebourg

La PRG Josette Bourdeu fait basculer la ville de Lourdes, en l'occurrence le troisième lieu de pèlerinage catholique au monde, à gauche. Une des rares prises d'importance pour la gauche pour ces municipales.

Dans la triangulaire de ce second tour, à la tête d'une liste PRG/PS, elle s'impose avec 49,12% des voix. Elle devance le maire sortant Jean-Pierre Artiganave (UMP-UDI) de 505 voix.  Le Front National, avec la seule liste qu'il menait dans les Hautes-Pyrénées a recueilli 8% des voix. PS et PRG occuperont 25 sièges, l'UMP et l'UDI 7 et le FN 1.
© France 3
© France 3


Qui est Josette Bourdeu ?

Conseillère municipale depuis 1995, grande rivale de Jean-Pierre Artiganave, Josette Bourdeu, 60 ans, a pris sa revanche sur l'ancien premier adjoint de Philippe Douste-Blazy,
qui l'avait battue de 168 voix en 2008. Sa victoire renvoie à l'époque où le radical de gauche François Abadie dirigeait la ville (1971- 1989), avant que M. Douste-Blazy (1989-2000) puis M. Artiganave (depuis 2000) n'occupent la place pour la droite. Mme Bourdeu détient le siège de conseillère générale de Lourdes-est occupé avant elle par MM. Abadie et Douste-Blazy.

Josette  Bourdeu a fait campagne sur le déclin démographique et économique de cette ville de 14.000 habitants, deuxième parc hôtelier de France sévèrement touché par la crise et deux épisodes de crue consécutifs en 2012 et 2013.
Sujet Lourdes


Josette Bourdeu était arrivée en tête du premier tour avec 41,61% sur une liste d'union avec le PS. Conseillère générale, elle avait été battue par Jean-Pierre Artiganave en 2008 de 168 voix. C'est la seconde fois qu'elle se lançait à la conquête de la mairie de Lourdes. Elle est arrivée à la mairie acclamée par ses supporters qui criaient "On est chez nous !"
C'est au cri "on est chez nous" que les partisans de Josette Bourdeu l'ont acclamée devant la mairie de Lourdes après sa victoire. / © Regis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées
C'est au cri "on est chez nous" que les partisans de Josette Bourdeu l'ont acclamée devant la mairie de Lourdes après sa victoire. / © Regis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

La réaction de Josette Bourdeu


La fin de mandat pour Jean-Pierre Artiganave
 

Le maire sortant, Jean-Pierre Artiganave (UMP-UDI) était arrivé en seconde position du premier tour avec 38,30%. Il avait reçu le soutien de la liste Sans étiquette de Jean-Pierre Auguet. Ce dernier et quatre de ses colisitiers ont intégré la liste du maire sortant. Cette fusion avait entraîné la colère et la fronde d'une bonne partie des autres co-listiers de Jean-Pierre Auguet, accusé d'avoir trahi. Mais cela n'a pas suffi au maire sortant pour sortir vainqueur du scrutin qui a annoncé sa défaite officiellement.
© Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées
© Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

Jean-Pierre Artiganave avait hérité de la ville en janvier 2000 lorsque Philippe Douste-Blazy est parti à la conquête de Toulouse en 2000. Il a été réélu en 2008 avec 56,34% des voix au 2eme tour.
La réaction de Jean-Pierre Artiganave


La seule liste du FN dans les Hautes-Pyrénées

La seule liste FN  des Hautes-Pyrénées, menée par le secrétaire fédéral Claude Heintz, s'était maintenue au second tour.
La réaction du FN Claude Heintz à Lourdes



Les résultats du premier tour : rappel


Taux d'abstention : 33,79%

© France 3
© France 3

Plus de détails, ici

Sur le même sujet

Enquête ouverte à Port-Vendres : un site antique détruit par des travaux dans le port ?

Les + Lus