• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le premier champion du monde de la chocolatine est un boulanger d'Argelès-Gazost dans les Hautes-Pyrénées

Sébastien Lagrue prépare sa chocolatine à l'ancienne / © Emmanuel Fillon
Sébastien Lagrue prépare sa chocolatine à l'ancienne / © Emmanuel Fillon

Lundi 27 mai à Toulouse se tenait la première Coupe du Monde de la chocolatine organisée par la Ligue Fraternelle des Artisans. Une compétiton gourmande qui a consacré le savoir d'un artisan boulanger des Hautes-Pyrénées. La chocolatine de Sébastien Lagrue a séduit le jury. 

 

Par Sophie Pointaire

Le sacre mondial de Sébastien Lagrue a immédiatement fait le tour de la ville. Et l'effet est immédiat, les clients se pressent dans sa boulangerie d'Argelès-Gazost pour déguster les fameuses chocolatines. 
C'est dans son laboratoire situé au coeur du petit village d'Arras en Lavedan, que le boulanger prépare chaque nuit ses viennoiseries. Modeste, Sébastien Lagrue l'affirme "je n'ai pas de secret de fabrication, ma pâte est juste faite à l'ancienne, ici tout est 100%  maison".


Le secret: une pâte maison façonnée à la main 


L'artisan boulanger reproduit les gestes que lui ont enseigné son père et son grand-père, 4 générations qui depuis 1949 se transmettent un savoir-faire. Un héritage dont il est fier et qu'il défend face aux boulangeries industrielles.
L'entreprise familiale compte 11 salariés, son épouse s'occupe de la pâtisserie et pas question pour elle de céder à la facilité avec des pâtes toutes prêtes.
 "Pour un pâton, il faut compter 2 heures de temps. C'est pas on prend un carton, on coupe, on prend les croissants, on les met sur plaque : ça n'importe qui peut le faire. Beaucoup se disent boulanger-pâtissier, mais je suis désolée, on fait pas le même métier."
En été avec l'afflux de touristes, la boulangerie multiplie par quatre sa production, cette année la réputation de la chocolatine championne du monde devrait attirer de nombreux gourmands.






 

Sur le même sujet

Incendies dans le Gard : la circulation perturbée

Les + Lus