Cet article date de plus de 3 ans

Hautes-Pyrénées : des capteurs solaires qui n’ont pas besoin de voir le soleil

De nouveaux capteurs solaires conçus par un laboratoire de l'université de Pau installés sur des bâtiments publics, notamment dans des communes des Hautes-Pyrénées

 
Des panneaux qui peuvent même tourner le dos au soleil
Des panneaux qui peuvent même tourner le dos au soleil © France 3
Les énergies renouvelables ont le vent en poupe pour réduire la dépendance aux énergies fossiles.  Parcs éoliens ou fermes solaires se multiplient.
 Pour le soleil justement, des capteurs installés sur des toits ou dans des centrales transforment le rayonnement solaire en énergie électrique.

Capteurs nouvelle génération
Une nouvelle génération de capteurs, plus écolo, vient d'être mise au point par un laboratoire de l'université de Pau. Des capteurs installés sur des bâtiments publics dans des communes des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées sont passés de la phase d'étude à un usage quotidien.

Vidéo : le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergies renouvelables énergie environnement société