Hautes-Pyrénées : Florence Parly, ministre des Armées, en "service après-vente" auprès de l'industrie militaire

Lundi 11 octobre 2021, la ministre des Armées effectue un déplacement dans les Hautes-Pyrénées et en Ariège. A Tarbes, Florence Parly visite des entreprises qui ont bénéficié du soutien financier de l'Etat. Elle assistera ensuite à la présentation des nouveaux équipements au 1er RCP de Pamiers.

Florence Parly effectue un double déplacement en Occitanie, ce lundi 11 octobre 2021, afin d'assurer le "service après-vente" de son action à la tête de la Défense. À Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, la ministre des Armées va visiter deux entreprises qui ont bénéficié de l'aide de l'État. Florence Parly doit se rendre au sein des Forges de Tarbes, puis chez l'avionneur Daher.

Soutien à l'industrie de l'armement

Spécialisée dans les corps d'obus, l'usine des Forges de Tarbes a failli mettre la clé sous la porte. Mais "la ministre s’est particulièrement impliquée dans le sauvetage de l’entreprise, anciennement Tarbes Industry, menacée de fermeture", rappelle le ministère des Armées avant cette visite. 

En 2019, le ministère des Armées a passé une commande de corps d’obus qui pérennisait l’activité du site pendant 3 ans. Puis il a participé à la recherche du repreneur Europlasma...

Ministère des Armées

À l'occasion de cette visite sur site ce 11 octobre, de nouvelles annonces sont attendues. Le repreneur Europlasma, expert de la dépollution, "doit investir 9 millions d’euros sur le site pendant 3 ans".

Après les Forges de Tarbes, Florence Parly poursuivra son déplacement chez l’avionneur Daher. Le constructeur d'avions de transport TBM compte également le ministère des Armées pour "client".

Quatre de ces avions TBM, utilisés notamment par la Direction générale de l’Armement et l’armée de l’Air et de l’Espace, ont été commandés en début d'année, et "seront livrés en octobre".
Montant de la commande : 21,8 millions d’euros. Ce qui a permis de "pérenniser 30 emplois sur le site", communique encore le ministère.

Cette commande fait partie intégrante de la contribution du ministère des Armées au plan de soutien à l’aéronautique, annoncé par la ministre des Armées en juin 2020. Ce plan a accéléré les commandes militaires d’aéronefs à hauteur de 600 millions d’euros.

Communiqué du ministère des Armées avant la visite de Florence Parly

Visite chez les "Paras" de Pamiers

Après les Hautes-Pyrénées, Florence Parly prendra la direction de l'Ariège et du 1er régiment de chasseurs parachutistes (1er RCP) de Pamiers. À cette occasion, la ministre assistera à la présentation de nouveaux équipements : pistolets automatiques, fusils pour tireurs d'élite, missiles de moyenne portée. 

Florence Parly rencontrera également les éléments de l'Échelon National d'Urgence (ENU). Il s'agit d'une unité en alerte, afin d'être "projetée" en cas d'urgence opérationnelle. La dernière partie du déplacement sera consacrée à la visite de la nouvelle crèche du régiment.

Le ministère des Armées précise : "ces changements sont le résulat d'une politiquement de renouvellement des équipements des militaires et d'amélioration de leurs conditions de vie quotidienne depuis 2017. Ils sont rendus possibles par une augmentation historique de la loi de programmation militaire, dotée de 295 milliards d'euros sur la période 2019-2025". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité industrie économie défense