Hautes-Pyrénées : l'entreprise HMT de Tarbes propose un nouvel exosquelette pour soulager le dos

Publié le
Écrit par Marion Meyer

L'entreprise tarbaise HMT, spécialisée en ergonomie et ingénierie, dévoile son nouvel exosquelette : il permet de soulager les travailleurs amenés à porter de lourdes charges. Ce nouveau modèle devrait être commercialisé prochainement, notamment pour les salariés de la Poste.

L'entreprise Human Mechanical Technologies (HMT) basée à Tarbes dans les Hautes-Pyrénées, s'apprête à commercialiser un nouvel exosquelette. Son nom : Wave. Déjà connue pour ses produits permettant de soulager les épaules et le cou des travailleurs, HMT propose désormais un modèle pour décharger le dos.

Ce nouvel exosquelette permet de transférer le poids supporté par le dos dans les quadriceps. Il prévient ainsi d'éventuels troubles musculosquelettiques, souvent développés lors de tâches pénibles et répétitives. Les troubles musculosquelettiques touchent les muscles, les tendons et les nerfs. Selon l'Assurance Maladie, ils représentent près de 90% des maladies professionnelles. 20% des accidents du travail sont également dus à un mal de dos.

Même si les exosquelettes permettent de se prémunir de tels troubles, Kévin Régi, fondateur et président d'HMT, préfère préciser que ce n'est pas l'unique solution : "Certains troubles ne sont pas physiques, mais plus d'ordre cognitifs. Une réponse plus adaptée doit être trouvée".

Une nouvelle technologie 

Si de nombreux exosquelettes dorsaux existent déjà sur le marché, celui développé et breveté par HMT est innovant. En effet, il permet de porter, relever le haut du corps mais aussi de marcher tout en continuant de le porter. 

Parmi les exosquelettes déjà existants sur le marché, tous doivent être désactivés pour pouvoir se déplacer sans avoir à lutter contre son assistance. Wave détecte le mouvement de marche et se désenclenche seul

Kévin Régi, fondateur et président de HMT

Ce modèle 100% mécanique se présente sous forme de ceinture et pèse moins de deux kilogrammes. Son prix : près de 3.000 euros. Il devrait être commercialisé prochainement auprès des salariés de la Poste pour "améliorer leurs conditions de travail". La société gersoise Gasco serait également intéressée par cet exosquelette pour permettre à un salarié âgé de continuer son activité. 

Wave présenté au salon de l'innovation à Nantes

Ce nouveau produit sera présenté officiellement à Nantes, les 17,18 et 19 mai prochain, lors du salon Preventica. Cet évènement, qui rassemble les professionnels de la santé, de la sécurité et de la qualité de vie au travail, marquera le début de sa commercialisation. 

Mais HMT voit plus loin et souhaite s'ancrer davantage sur le marché international. Elle exporte déjà en Europe et au Canada. 

Cette même semaine, l'entreprise, créée par six associés quasiment tous issus de l'école d'ingénieurs de Tarbes, fêtera ses 5 ans.