"Je vous donne mon chien, j'en veux un autre à la place", la SPA exaspérée face aux comportements irresponsables

Si les internautes montent régulièrement au créneau sur les réseaux sociaux pour dénoncer l'abandon et la maltraitance animale, les cas de comportements irresponsables de propriétaires d'animaux sont trop nombreux. La SPA d'Ibos dans les Hautes-Pyrénées pousse "un coup de gueule" face à ces pratiques inacceptables repérées auprès d'internautes peu exemplaires

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La SPA d’Ibos dans les Hautes-Pyrénées fait part de sa colère sur Facebook : "Nous avons un long chemin à faire pour faire comprendre aux gens que les animaux ne sont pas des jouets, que l’on ne peut pas les échanger ou les jeter quand on veut ".

Cette réaction fait suite à un post d’une internaute sur Facebook mentionnant tout en publiant une photo de son chien "Cc, je vous donne mon chien, venez le chercher, j’en veux un autre à la place".

Les commentaires ne se sont pas fait attendre. Hélas, comme le précise l’association sur le même réseau social "Des messages comme celui-ci, c’est du quotidien".

Comme tous les refuges, nous sommes plus que complets toute l'année, on arrive à peine à joindre les deux bouts avec tous les frais, et à côté de ça, il y a encore ce genre de personnes... Honte sur vous

SPA d'Ibos

La SPA (société de protection animale) sauve, protège, accueille des milliers d’animaux chaque année, et lutte inlassablement contre la maltraitance animale, une de ses missions principales. En mal de financement, l'association publiait en fin d'année un appel aux dons : "Notre situation financière, comme celle de nombreux refuges, est souvent compliquée car nous ne recevons aucune aide et vivons seulement grâce aux dons".

Des financements en berne et des chiffres qui ne cessent d'augmenter : En 2023, au total 44 844 animaux abandonnés ou maltraités ont été pris en charge par les refuges de la SPA, dont 28 652 chats, 13 124 chiens et 3068 nouveaux animaux de compagnie, équidés et animaux de ferme. Contre 44 199 en 2022.