• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une classe menacée à l'école de Gèdre-Gavarnie, les parents d'élèves ralentissent l'accès à la station de ski

Une quarantaine de parents d'élèves de l'école de Gèdre-Gavarnie ralentissait l'accès à la station de ski / © Amy Mc Arthur/France 3 Occitanie
Une quarantaine de parents d'élèves de l'école de Gèdre-Gavarnie ralentissait l'accès à la station de ski / © Amy Mc Arthur/France 3 Occitanie

Parce-que l'école de leurs enfants est menacée de perdre un poste d'enseignant, une quarantaine de parents d'élèves de Gèdre-Gavarnie ralentissait  dimanche matin l'accès à la station de ski pour faire signer une pétition.

Par VA.

Syndrome d'une petite école en milieu rural, celle de Gèdre-Gavarnie (Hautes-Pyrénées) est, cette année encore, menacée de perdre un poste d'enseignant.

Du coup, l'école, qui dispose aujourd'hui de deux postes à temps complet, passerait en classe unique.

Or, son effectif actuel de 20 élèves comprend les enfants de la petite section maternelle, âgés de 2 ans et demi, jusqu'à ceux du CM2.

"Cela paraît complexe en classe unique !", observent les parents.

Pour montrer leur désaccord, une quarantaine d'entre-eux était mobilisée dès 9h dans le village de Gèdre, où,  elle ralentissait les voitures se dirigeant vers la station de ski de Gavarnie, par un beau dimanche ensoleillé, pour faire signer une pétition.

Voir le reportage d'Amy McArthur et d'Emmanuel Fillon :

 

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus