Pyrénées : le Pic du Midi rouvre ses portes aux visiteurs samedi 4 juillet, après 4 mois de fermeture

La saison va pouvoir commencer au Pic du Midi. Après 4 mois de fermeture, dont deux contraints par l'épidémie de coronavirus, le site touristique accueillera de nouveau les visiteurs, à partir de ce samedi 4 juillet. Dans le respect des règles sanitaires et avec de nouvelles propositions.

Pic du Midi de Bigorre, Hautes-Pyrénées.
Pic du Midi de Bigorre, Hautes-Pyrénées. © Serge Issaly/France Télévisions
Le Pic du Midi a fermé en tout quatre mois : la moitié du mois de mars pour cause de Covid-19. Fermeture en avril et mai, comme c'est le cas habituellement chaque année, mais que le site a décidé de prolonger jusqu'au 4 juillet afin d'effectuer les opérations de maintenance du téléphérique, initialement prévues en novembre.

C'est dire si le site emblématique des Pyrénées est impatient de retrouver ses visiteurs. Ce sera chose faite samedi 4 juillet : le lancement de la saison touristique.

Dans le respect des règles sanitaires

Quelques changements ont été apportés afin de répondre aux normes sanitaires en vigueur dans le pays. Le Pic du Midi s'est engagé dans la démarche "Mesures sanitaires Covid-19", produite et labellisée par l'AFNOR. Les visiteurs seront moins nombreux : concrètement, leur nombre sera limité dans les cabines du téléphérique, afin de respecter la distanciation. Il faudra d'ailleurs obligatoirement réserver un créneau horaire pour réduire la file d'attente.

Les horaires sont également modifiés : Malgré les contraintes, le Pic du Midi proposera l'ensemble de son programme. Le public retrouvera le Ponton dans le Ciel et son Photo Point, l’Histopad, les jeux et conférences, l’Espace Expériences, les deux restaurants -le Bistro et l’incontournable 2 877-. Le Planétarium et la toute nouvelle Coupole de l’Observatoire seront également accessibles sur réservation en ligne ou au sommet.

Des nouveautés

De nouvelles propositions sont faites cet été : les VTTistes pourront prolonger leur parcours sur le Bike Park du Tourmalet et rejoindre Luz-Saint-Sauveur, soit plus de 3 000 mètres de dénivelé négatif. Et des balades au crépuscule sont organisées (toujours sur réservation) : montée au Pic en fin d'après-midi, dîner, puis observation du coucher du soleil, avant une descente à pied sous la houlette d'un guide accompagnateur.

Avec ces deux mois de fermeture annuelle, le Pic du Midi n'a pas vraiment pu chiffrer la perte en terme de nombre de visiteurs et le coût inhérent mais cette saison sera forcément moins bonne que la précédente, le nombre de visiteurs étant limité. Il faut dire que l'année 2019 avait été exceptionnelle : une progression de 6% du chiffre d'affaires l'amenant à plus de 7 millions d'euros, le plus haut depuis 20 ans. Près de 140 000 visiteurs sont montés au sommet, l'an passé.  


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature pyrénées pic du midi déconfinement société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter