• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarbes : le temple franc-maçon du Grand-Orient saccagé en marge d'une manifestation de Gilets jaunes

Le temple du Grand Orient à Tarbes saccagé dans la nuit de samedi à dimanche / © Grand Orient Tarbes
Le temple du Grand Orient à Tarbes saccagé dans la nuit de samedi à dimanche / © Grand Orient Tarbes

Le temple de l'obédience maçonnique du Grand Orient a été saccagé en marge d'une manifestation de"gilets jaunes" dans la nuit de samedi à dimanche à Tarbes, a-t-on appris de source policière. Les vitres ont été brisées, le mobilier renversé et le sol recouvert de peinture.

Par Vincent Albinet

Il était environ minuit ce samedi lorsqu'en marge d'une manifestation nocturne de "gilets jaunes" à Tarbes (Hautes-Pyrénées), une dizaine de manifestants a investi le temple du Grand Orient, qu'ils ont saccagé, après en avoir franchi les grilles et brisé les vitres.

Une fois à l'intérieur du temple, situé dans une maison du centre-ville, les vandales ont renversé le mobilier, cassé divers objets, arraché la sonorisation et recouvert le sol de peinture.

Quatre épées, dérobées à l'intérieur du lieu de culte, ont été retrouvées un peu plus loin, sur le rebord des fenêtres de la banque de France.

Alertés, les responsables du Grand Orient de Tarbes, qui se sont rendus sur place dans la nuit, devaient déposer ce dimanche une plainte au commissariat de police. 

Une enquête a été ouverte par la sûreté urbaine.

Les premières constatations de la police technique et scientifique ont été effectuées dans la nuit.

"Après les juifs, les francs-maçons...quand la bêtise rivalise avec l'intolérance la plus crasse", a réagi sur twitter le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui a salué "l'intervention rapide de la police nationale" mettant fin "aux exaction de ces individus qui n'ont d'autre projet que la haine" :

Ce n'est pas la première fois, depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", que le Grand Orient doit faire face à des agressions. 

Selon Thierry Gervais, l'un des 37 conseillers de l'ordre du Grand Orient que nous avons pu joindre, trois individus masqués ont récemment proféré des menaces verbales à la sortie d'une réunion de francs-maçons à Castres. "Vous avez été les maîtres du monde, maintenant ça va être nous", se sont-ils entendus dire consternés.

Un autre bâtiment du Grand Orient a par ailleurs été tagué dans la région de Toulouse.

"Il y a derrière ces actions une forme d'obscurantisme et de complotisme, alors que nous sommes d'ardents défenseurs de la République", déplore le conseiller de l'ordre.

Reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :
Saccage du temple franc-maçon du Grand-Orient à Tarbes

La Grande Loge Mixte de France déplore le saccage du temple du Grand Orient à Tarbes

La Grande Loge Mixte de France déplore, dans un communiqué de presse, des "actes inqualifiables (qui) s'inscrivent dans un contexte de déferlement de menaces et propos haineux à l'encontre des francs-maçons".
    
"Le combat doit être encore plus ardent contre tout ce qui contribue à éroder le pacte social : remise en cause des valeurs et des principes républicains, régressions sociales, précarité, repli sur soi et dérives communautaristes", poursuit le texte de cette loge mixte créée en 1982 avec le soutien du Grand Orient de France.
 

Sur le même sujet

Assas : le portrait d'Emmanuel Macron remplacé par une affichette

Les + Lus