Hérault : interpellations après 16 cambriolages à la Grande-Motte et Palavas-les-Flots

Au cours du mois de septembre 2020, plusieurs cambriolages ont  été commis dans des commerces et restaurants du littoral, à La Grande-Motte et à Palavas-les-Flots. Trois jeunes, dont un mineur, sont impliqués. 

 

© MAXPPP/ Guillaume Bonnefont
Les faits sont commis de nuit par effraction et portent essentiellement sur du numéraire, des chèques restaurants, de l'alcool et divers objets volés en opportunité comme des enceintes nomades, des téléphones, des ordinateurs.

Le 09 septembre 2020, dans un temps concomitant au cambriolage d'une boucherie à La Grande-Motte, deux individus sur un scooter refusent d’obtempérer à la police municipale de Mauguio-Carnon et au PSIG de Lunel. Le pilote, un jeune de 19 ans demeurant à Villetelle, est interpellé et placé en garde à vue à Palavas-lesFlots. Lors de sa fouille plusieurs tickets restaurants tamponnés par un établissement cambriolé à La Grande-Motte le 07 septembre 2020 et 500€ en liquide seront découverts.

 

Trois jeunes impliqués 


Un rapprochement est alors fait entre l’individu et le phénomène sériel de cambriolages sur le littoral.Dix jours après, le même jeune de 19 ans est interpellé avec un autre jeune mineur en flagrant délit de cambriolage à La Grande-Motte.
Le premier, très défavorablement connu, est incarcéré à Villeneuve-les-Maguelone pour les faits notamment de cambriolages. Le mineur est laissé libre en attendant la poursuite des investigations.

Après enquête, ces deux derniers et un autre individu identifié sont placés en garde à vue le 06 octobre 2020 pour les multiples faits qui leur sont reprochés. Les perquisitions effectuées permettront la découverte d’objets provenant des cambriolages dont des parfums, enceintes nomades etvêtements.
 

La justice en ligne de mire 

L'enquête aura permis de résoudre seize cambriolages sur le littoral, trois à Palavas et treize à La Grande Motte.
Un contrôle judiciaire est délivré au mineur, le jeune majeur incarcéré retourne en prison en attente d'une comparution immédiate, et le troisième, moins impliqué dans les faits mais les reconnaissant, se voit notifier une convocation sur reconnaissance préalable de culpabilité.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société