Béziers : un jeune de 25 ans condamné à 4 ans de prison pour refus d’obtempérer et menaces de mort sur les gendarmes

Le tribunal de Béziers, dans l'Hérault, a fait un exemple en condamnant un conducteur à 4 ans de prison dont deux avec sursis. Le jeune homme âgé de 25 ans était poursuivi pour conduite malgré la suspension de son permis, refus d'obtempérer avec récidive et menaces de mort sur les gendarmes.
© MAXPPP/ Guillaume Bonnefont
Le jeune homme de 25 ans avait été repéré plusieurs fois au volant d'une voiture, sur les routes héraultaises, malgré sa suspension de permis pour excès de vitesse. A trois reprises, le 27 janvier, le 14 juin et le 26 juin, il refuse dangereusement les tentatives de contrôle des gendarmes qui savent que son permis de conduire est suspendu dans le cadre d’un précédent excès de vitesse.

Menaces de mort 

Le 13 juillet dernier, l’homme est interpellé et placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Montpellier. Il nie les faits en totalité et menace les gendarmes en leur disant, qu’au prochain contrôle, il les percuterait à pleine vitesse.

Deux jours plus tard, le 15 juillet, il est présenté au parquet, et placé en détention provisoire en attendant son procès.
Ce mardi, le 2 septembre, l’homme ne reconnait qu’un seul des trois refus d’obtempérer et les menaces de mort.

4 ans de prison 

Le jeune conducteur était en récidive légale pour avoir été condamné à plusieurs reprises pour des faits de différentes natures. Il a donc été condamné à 4 ans de prison dont 2 avec sursis probatoire (obligation de travailler) avec maintien en détention, ainsi qu’à l’annulation de son permis de conduire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société police sécurité sécurité routière routes transports faits divers violence