• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Béziers, le street artiste Sunra travaille avec les jeunes en difficulté

Le street artiste Sunra aux côtés de jeunes mineurs en difficulté - 24 avril 2019 / © France 3 LR - Valérie Luxey
Le street artiste Sunra aux côtés de jeunes mineurs en difficulté - 24 avril 2019 / © France 3 LR - Valérie Luxey

Pendant deux jours, quatre jeunes de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) participent à un atelier de création avec le street artiste Sunra. Ils réalisent des portraits de personnes célèbres sur la façade d'un restaurant. Une ouverture sur le monde de l'art et de la création.

Par Joane Mériot

Vous avez déjà sans doute aperçu ses cœurs sur les murs de Montpellier, de Sète ou encore de Toulouse. Cette fois-ci l’artiste au grand cœur, Sunra, a choisi de travailler avec des jeunes de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse), des jeunes en conflit avec la loi, pour leur permettre de découvrir un monde qu’ils connaissent que trop peu :

L’idée c’est que l’on arrive à faire quelque chose de bien, qu’ils soient fiers du travail et du rendu. Et qu’après, ils puissent transmettre tout ça. Mais c’est un stress mais c’est surtout du plaisir, de rencontrer des gens différents, de partager avec eux tout ça c’est enrichissant en fait, nous dit Sunra.

Découvrir une autre culture 


Pendant deux jours, quatre jeunes de la PJJ vont peindre, sur les trois rideaux de fer de la façade du restaurant situé juste à côté de leurs locaux, des portraits de personnes célèbres : Simone Veil, Nelson Mandela ou encore Mohammed Ali :


Quand on arrive à discuter avec eux de qui est Simone Veil, Nelson Mandela ou encore Mohammed Ali, c’est hyper intéressant et là on touche des choses quoi sont beaucoup plus universelles, nous dit Solène Monnier, la Directrice STEMO PJJ


Il nous transmet des choses, il nous a appris à peindre, peindre comme ça je ne savais pas faire confie un des jeunes.

Changer le regard sur ces jeunes en difficulté


Si ils repeignent les locaux de ce restaurant ce n’est pas anodin, c’est parce qu’il est situé d’une part à côté des locaux de la PJJ et d’autre part pour les aider à s’insérer :

Si nous avons créé ce projet ensemble avec la PJJ, c’est  pour que les jeunes puissent s’accaparer le quartier, cela permet de se rassembler autour d’un projet, cela permet d’avoir une suite logique avec les jeunes que l’on croise tous les jours, là nous avons un projet en commun et puis cela permet d’avoir une liaison entre les anciens, les jeunes et les professionnels du quartier, conclut le restaurateur, Nicolas Vinas.
 

Une inauguration de l’œuvre est prévue ce vendredi 25 avril à 15h au restaurant Occitania, au 31 Quai du Port Neuf à Béziers.
 

Sur le même sujet

Incident technique à l'incinérateur de Lunel-Viel

Les + Lus