A Servian, il percute 4 piétons : un chauffard alcoolisé incarcéré

L’homme âgé de 32 ans et déjà condamné à plusieurs reprises pour conduite en état d’ivresse a été interpellé et placé en détention. Il est soupçonné d’avoir percuté 4 piétons samedi soir à Servian. Il risque 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende.

Les gendarmes ont interpellé l'homme de 32 ans quelques heures après les faits - 20 octobre 2020
Les gendarmes ont interpellé l'homme de 32 ans quelques heures après les faits - 20 octobre 2020 © Arnaud Journois / MAXPPP

Que s'est-il passé ? 


Les faits se sont déroulés ce samedi soir aux alentours de 22h30 à Servian, un automobiliste a percuté 4 piétons alors que ces derniers sortaient d’un restaurant. Deux des piétons, gravement blessés ont été transportés en urgence absolue au CHU de Montpellier. Leur pronostic vital n’est aujourd’hui plus engagé.

L’automobiliste quitte les lieux tout de suite après l’accident mais il est rapidement identifié et les gendarmes l’interpellent quelques heures après. Il est placé en garde à vue et tente d’expliquer son acte.

Alcoolisé au moment des faits


L’homme affirme avoir bu du whisky toute l’après-midi : au moment où il est placé en garde à vue, il est contrôlé à 0,62mg d’alcool par litre d’air expiré (la limite étant de 0.25mg par litre d’air expiré). Il explique avoir quitté les lieux par peur des représailles.

Plusieurs condamnations pour conduite en état d’ivresse


Cet homme est déjà connu de la justice puisqu’il a été condamné à trois reprises pour conduite en état d’ivresse, en 2008, 2010 et 2018.


7 ans de prison, 100 000 euros d’amende ?


L’homme a été présenté au juge d’instruction ce lundi, il a été mis en examen pour blessures involontaires par conducteur d'un véhicule à moteur avec deux circonstances aggravantes (la conduite en état alcoolique et le délit de fuite).
Pour cette fois-ci éviter toute réitération des faits, l’homme a été placé en détention provisoire.

Pour ces faits, il encourt les peines maximales de 7 ans de prison 100 000 euros d’amende, l’annulation de son permis de conduire et aussi la confiscation de son véhicule.
L’enquête continue pour tenter de déterminer les circonstances précises de l’accident.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité justice sécurité routière trafic économie transports trafic routier