Un mystère vieux de 25 ans élucidé : le voleur du coq doré a été identifié, l'œuvre restituée

Tout commence un jour de poisson d'avril, par le vol du "coq de la croix de la Mission" de Bessan, près d'Agde dans l'Hérault. C'était le 1er avril 1999. Puis plus de nouvelles du volatile doré jusqu'en novembre 2023 quand il réapparaît mystérieusement, envoyé anonymement par colis postal à un historien local.

C'est avec surprise que Michel Sabatéry, historien de 81 ans, a reçu fin novembre dernier, un colis contenant un coq doré, posté à Clermont-l'Hérault. Cette girouette surplombait la croix de la Mission de Bessan à huit mètres de haut jusqu'au 1er avril 1999, date à laquelle elle a été volée.

Un coq fugueur, de retour après 25 ans.

Un cold case héraultais

Le retour inattendu du coq s'est vite transformé en enquête pour comprendre ce qui était arrivé à l'animal et pourquoi il faisait son retour à Bessan, 25 ans après le vol.

La mairie de Bessan, le parquet de Béziers et les gendarmes de Florensac étaient mobilisés. Et cela a payé ! Aujourd'hui, non seulement le coq est de retour mais l'auteur du vol a été identifié et ses motivations sont connues.

Il s'agit d'un homme né en 1975, lequel a reconnu être l'auteur du vol, par amusement, à l'occasion d'une soirée festive alcoolisée. Par la suite, il n'avait pas osé le restituer, jusqu'à récemment après avoir redécouvert cet objet dissimulé dans sa cave.

Raphaël Balland, procureur de la République de Béziers

Le voleur ne pouvant être pénalement poursuivi en raison de la prescription de l'action publique (six ans pour un vol), le parquet de Béziers a décidé de classer sans suite la procédure.

Des publications pour ne pas oublier

Michel Sabatéry, élu de la commune à la culture dans les années 80, n'a jamais oublié le coq doré volé. Depuis 25 ans, il se bat pour faire vivre son histoire, mais il n'aurait jamais espéré une fin aussi heureuse. Retrouver le coq. Comme il l'a expliqué à nos confrères de France bleu Hérault.

"Je me suis démené. Je n'ai cessé d'écrire des articles. Je n'ai jamais perdu espoir de le retrouver. J'espérais faire culpabiliser le voleur ou l'actuel détenteur. J'étais persuadé que quelqu'un reconnaisse ce coq, s'il était exposé à la vue de tous".

Et le voleur qui a de l'humour a accompagné le colis d'un petit mot du coq : "Après un long voyage, me voilà de retour sur les terres qui m'ont vu naître. Chers Bessanais, vous m'avez manqué. Puisse mon chant, résonner à nouveau".

L'adresse de l'expéditeur du colis, c'était Monsieur gallinacé. J'ai ouvert le paquet avec mon épouse et là j'ai découvert le coq. J'étais très content. A l'époque, j'ai pensé à un poisson d'avril et 25 ans après, on me le retourne.

Michel Sabatéry, historien et habitant de Bessan

France bleu Hérault, Stefane Pocher, interview du 22 décembre 2023.

La ville de Bessan compte remettre le coq doré au sommet de la croix après avoir rénové le monument. Même si un autre coq l'a remplacé depuis son "envol" forcé de 1999.

Dernière question, que deviendra alors le coq remplaçant depuis 25 ans, lui-même remplacé par le coq original ?