Capestang : les habitants reçoivent 50 euros de jetons solidaires pour aider l’économie locale après le coronavirus

La mairie de cette commune de l’Hérault distribue cette semaine un coup de pouce de 50 euros par foyer. Une monnaie locale à utiliser chez les commerçants, pour relancer l’économie touchée par la crise du covid. Opération baptisée SEL.
 

La ville de Capestang met en place une monnaie solidaire
La ville de Capestang met en place une monnaie solidaire © Photo Mairie de Capestang

On connaît l’expression « mettre du beurre dans les épinards ».  A Capestang, c’est du SEL que les habitants vont pouvoir mettre ! SEL comme Solidarité Économie Locale. Cinq jetons d’une valeur de 10 euros sont distribués à partir de ce lundi soir* à chaque foyer. Une initiative de cette petite commune de 3 300 habitants dans l’arrière-pays biterrois. Cette monnaie pourra être dépensée d’ici le 31 décembre 2020 chez les commerçants et artisans locaux volontaires.

Monnaie solidaire  pour aider les commerçants de Capestang
Monnaie solidaire pour aider les commerçants de Capestang © Photo Mairie de Capestang

80 000 euros d’économie réinjectés dans le circuit local

Le maire Pierre Polard (réélu au premier tour des municipales) a mobilisé un fonds communal de 80 000 euros pour financer l’opération. De l’argent qui provient des festivités annulées comme le 14 juillet ou la fête du village début août, mais aussi des dépenses de fonctionnement économisées pendant le confinement (chauffage des écoles, frais de carburants des services techniques…) .

« Ces économies forcées, plutôt que les garder, on va les réinjecter dans l’économie locale. Ce coup de pouce, ce n’est pas rien pour une petite commune. En comparaison, c’est comme si Béziers donnait 3 millions d’euros, ou Montpellier plus de 8 millions ! » 

Opération jetons solidaires à Capestang
Opération jetons solidaires à Capestang © Photo Mairie de Capestang

Où dépenser cette monnaie solidaire ?

La commune compte une centaine de commercants, et professionnels éligibles au dispositif. Cela va du coiffeur à l’ostéopathe, en passant par les plombiers ou les viticulteurs. Ceux qui acceptent les jetons afficheront un macaron sur leur porte.

A la boulangerie-pâtisserie « Au palais des saveurs », tout est prêt pour participer.

C’est une excellente initiative pour réinvestir l’argent  des habitants. Certains sont déjà impatients. 

Bien sûr, c’est une monnaie fictive.  Une fois par mois, chaque commerçant devra ensuite aller l’échanger à la mairie contre l’argent véritable. Ce qui peut freiner certains professionnels. Mais de prime abord, beaucoup semblent partants.

« On ne rendra pas la monnaie, mais on peut s’arranger »

« Attention, rappelle toutefois la boulangère, nous ne rendrons pas la monnaie. Mais on peut déposer un jeton, et venir chercher du pain jusqu’à avoir atteint les 10 euros. On est dans un village, on se connaît et il y a toujours un moyen de s’arranger », glisse-t-elle en souriant.

La commune a déploré un décès lié au Coronavirus pendant l’épidémie. « Mais aucun à la maison de retraite », souligne avec soulagement le maire. Maintenant, il s’agit de faire repartir en douceur la vie du village. Et pour faire face à la crise, Capestang met son petit grain de SEL solidaire.

*Les jetons seront distribués du 8 au 12 juin à la salle polyvalente entre 17h et 20h sur présentation d’un justificatif (facture d’eau ou d’électricité). La commune remet en même temps des masques en tissu (4 par habitant de plus de 10 ans)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter