Sète : de Marseille à Barcelone, deux aventurières en croisade contre les déchets sur les bords de la Méditerranée

Pour sensibiliser à la pollution en mer Méditerranée, deux jeunes femmes ont décidé de rallier à vélo Marseille à Barcelone tout en organisant des ramassages de déchets. Leur but : quantifier la masse des déchets sur les berges et les plages et alerter les pouvoirs publics. Rencontre à Sète.
Pour sensibiliser à la pollution en mer Méditerranée, Annaëlle Marot et Solène Chevreuil ont décidé de rallier à vélo Marseille à Barcelone tout en organisant des ramassages de déchets. Leur but : quantifier la masse des déchets sur les berges et les plages et alerter les pouvoirs publics.
Pour sensibiliser à la pollution en mer Méditerranée, Annaëlle Marot et Solène Chevreuil ont décidé de rallier à vélo Marseille à Barcelone tout en organisant des ramassages de déchets. Leur but : quantifier la masse des déchets sur les berges et les plages et alerter les pouvoirs publics. © C. Barbet/FTV

En 2020, Anaëlle Marot imagine le Projet Azur Méditerranée, 500 km en vélo de Marseille  à Cerbère, 500 km en kayak de Hyères à Menton en organisant des ramassages de déchets chaque week-end avec des associations partenaires. 3,5 tonnes de déchets  eront ramassés grâce à une cinquantaine d’associations, mairies ou parcs  naturels et la mise en action de 735 participants. Elle transpose son aventure au  théâtre dans un seul en scène intitulé « Tout sur ma Mer » présenté en Janvier 2021 et mis en scène par Isabelle Sers.

Expéditions

Elle rencontre Solène Chevreuil et la forme pour sensibiliser plus loin et imaginer chaque année des expéditions au service de la protection de l’environnement. Alors que chaque minute, 26 tonnes de déchets sont déversées dans nos mers et océans, les aventurières du Projet Azur viennent d’achever leurs parcours kayak, en retirant  1 tonne et 152 kilos de déchets ainsi que plus de 17 700 mégots des écosystèmes qu’elles traversaient lors des étapes de navigation. Elle s’élanceront prochainement pour les parcours vélo.

Fédérer

Solène Chevreuil, en naviguant 600 km de littoral Méditerranéen a fédéré 306 participants, pour 639,4 kilos de déchets collectés avec 27 acteurs locaux en 9 collectes. Elle s'est remise en selle ce dimanche 18 août au départ de Maugio-Carnon (Occitanie) où un ramassage de déchets a été organisé, avant d'amorcer sa descente vers Barcelone en vélo.

Nous avons croisé Solène Chevreuil et Annaelle Marot 

On mobilise beaucoup de monde autour de nous. On est vraiment en train de faire quelque chose de possible tous ensemble 

Solène Chevreuil

" On retrouve de tout, tout ce qu'on pourrait avoir une maison arrive par les fleuves" , soupire Annaëlle Marot.

Des centaines de kilos de déchets ramassés

En descendant la Loire, (plus long fleuve de France) depuis le 2 mai et naviguant 1006 km, Anaëlle Marot a collecté 542,9 kilos de déchets à travers 10 ramassages participatifs en fédérant 202 participants à travers 22 associations (sportives et défense de l’environnement). Elle repartira quand à elle en vélo à partir du 1er août de Saint-Brévin-les-pins en Loire Atlantique.

Les déchets collectés sont quantifiés et les données scientifiques transmises à Mer Terre via la Plateforme Remed Zéro Plastique, l’Université Gustave Eiffel, et Surfrider.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature méditerranée environnement déchets ménagers pollution