Match amical : face à l'OL, match nul encourageant pour le MHSC

Giovanni Sio célèbre son but. / © MAXPPP
Giovanni Sio célèbre son but. / © MAXPPP

Le MHSC rencontrait l'OL à Sète dimanche soir. Les deux clubs se sont quittés sur un nul, 1-1. Côté montpelliérain, le nouvel arrivant Giovanni Sio a fait ses preuves en ouvrant le score. A noter aussi, une petite confusion autour d'un hommage ou non à Louis Nicollin. 

Par Richard Duclos

C’était leur dernier match de préparation avant la reprise de la Ligue 1, le week-end prochain. A Sète, le MHSCR et l’OL ont fait match nul, 1-1.

Montpellier a ouvert le score à la 45e minute, avec un but de Giovanni Sio. L’ancien Rennais, qui a récemment signé pour le club héraultais, a su exploiter un centre en retrait de Kévin Bérigaud.

Mais l’Olympique Lyonnais est revenu en deuxième période, avec un passage en force de son attaquant Nabil Fékir à la 59e minute.

En fin de rencontre, Montpellier a eu deux belles opportunités, notamment sur une tête de de Nordi Mukiele à la 86e. Mais le score restera finalement inchangé.

Sète (34) : face à l'OL, match amical nul encourageant pour Montpellier
Le MHSC rencontrait l'OL à Sète dimanche soir. Les deux clubs se sont quittés sur un nul, 1-1. Côté montpelliérain, le nouvel arrivant Giovanni Sio a fait ses preuves en ouvrant le score. A noter aussi, une petite confusion autour d'un hommage ou non à Louis Nicollin.  - F3 LR - Reportage : D.de Barros

En quatre matchs, le MHSC n’aura donc connu qu’une seule victoire, face à Saint-Etienne le mercredi 26 juillet. Le club s’était enfin imposé, 1-0, après deux défaites face à Rodez et Clermont, puis un nul contre Toulouse. Le nul face à une équipe comme l'OL peut toutefois être vu comme un signe encourageant avant la reprise, même si les Gones ont joué à 10 pendant plus d'une heure.


Polémiques


Au-delà du score, on retiendra les petites polémiques qui ont marqué la rencontre du MHSC et de l’OL. Pendant le match, l’arbitrage vidéo, utilisé plusieurs fois, a donné lieu à quelques revirements de situation. D’abord avec l’expulsion du défenseur Jérémy Morel, après consultation de la vidéo. Pendant plus d’une heure, l’Olympique a donc évolué à 10 contre 11. Ensuite avec le pénalty en faveur de Montpellier accordé, puis refusé.

Autre sujet de discorde : l’hommage à Louis Nicollin. Jean-Michel Aulas, président de l’OL, a clairement affiché sa volonté de saluer la mémoire de Loulou : sur le maillot des Gones, figurait ainsi la mention "1943 Loulou 2017". Dans un article paru avant le match, Midi Libre a mis en cause la sincérité de cet hommage, ce que n'a pas apprécié le club rhodanien.



De son côté, le MHSC rappelle que l’hommage officielle à son fondateur aura lieu le 5 août, lors de la rencontre face à Caen.



A lire aussi

Sur le même sujet

Six semaines sans chauffage ni eau chaude pour les locataires d'un immeuble HLM de Decazeville

Près de chez vous

Les + Lus