• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : les femmes sapeurs-pompiers à l'honneur

Les femmes sapeurs-pompiers de la caserne de Mèze - 8 mars 2019 / © France 3 Occitanie
Les femmes sapeurs-pompiers de la caserne de Mèze - 8 mars 2019 / © France 3 Occitanie

Pour la journée internationale des droit des femmes, le SDIS de l'Hérault a tenu à organiser plusieurs actions visant à valoriser la féminisation de leurs effectifs. Ce vendredi 8 mars, les centres de secours de Mèze, Pignan et Lamalou-les-Bains étaient composés uniquement de femmes. 

Par E.E / France 3 Occitanie


Ce vendredi à Mèze, Laure, Elodie, une autre Laure et Perrine sont aux manettes. 

En cette journée internationale des droit des femmes, elles gèrent toutes les quatre le centre de secours. Un moyen pour le SDIS de l'Hérault de montrer que leurs effectifs ne sont pas seulement composés d'hommes. 
 

Loin des stéréotypes, Laure, volontaire depuis 9 ans est conductrice d'échelier. "J'ai fait des formations qui m'ont permis de pouvoir conduire n'importe quel camion, aussi bien ceux qui vont sur les feux de forêt, que l'échelle ou un camion sur les feux urbains", explique la jeune femme. 

Pour la deuxième Laure de la caserne, ce métier est une évidence. À 12 ans, elle intégrait déjà l'école des jeunes sapeurs-pompiers. "Je me suis planté un oursin dans le pied à la plage, je suis allée au poste de secours et c'est là-bas que les pompiers m'ont parlé des JSP", confie la volontaire. 

À Mèze, il existe un pompier professionnel pour 60 volontaires. Parmi eux, 10 femmes et deux infirmières. 

Dans le département elles sont 22 chez les sapeurs-pompiers professionnels (soit 3% de l'effectif), 610 chez les sapeurs-pompiers professionnels (16% de l'effectif) et 101 chez les personnels administratifs et techniques (53% de l'effectif). 
 
Hérault : les femmes sapeurs-pompiers à l'honneur
En ce vendredi 8 mars, le centre de secours de Mèze était composé uniquement de femmes.  Rencontres avec ces jeunes sapeurs-pompiers volontaires.  - France 3 Occitanie - Thierry Will et Juliette Morch

Sur le même sujet

Lagune de Thau : les huîtres n'étaient pas contaminées à la salmonelle

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer