Hérault : le gang des braqueurs de distributeurs de billets arrêté avant de nouvelles attaques contre des commerçants

Publié le Mis à jour le
Écrit par Philippe Sans
Montady (Hérault) - le distributeur de billets victime d'une explosion au gaz - 5 août 2020.
Montady (Hérault) - le distributeur de billets victime d'une explosion au gaz - 5 août 2020. © France Bleu Hérault : S.Pocher.

Quatre hommes appartenant à la communauté des gens du voyage ont été arrêtés par les gendarmes de l'Hérault. Ils ont été mis en examen pour 22 infractions dont vols en bande organisée. Ils se préparaient à braquer des commerçants héraultais avant les fêtes de Noël.

Ils étaient recherchés depuis le 18 juin 2020 et leur attaque du distributeur automatique de billets (DAB) d'une banque de Marseillan-Plage (Hérault). Leur butin ce jour-là était supérieur à 100 000 €. Leur mode opératoire (explosif gazeux) se retrouvait quelques semaines plus tard le 5 août, sur le braquage d'un autre DAB pulvérisé à Montady (Hérault), pour cette fois-ci un maigre butin, mais d’importants dégâts.

Une cellule nationale d’enquête était alors mise en place par les gendarmes de la section de recherches de Montpellier avec l’OCLDI (Office central de lutte contre la délinquance itinérante) et les compagnies de gendarmerie de Béziers et Pézenas.

Le 13 octobre 2020, deux DAB faisaient l’objet de tentatives d’effraction à Claira (Pyrénées-Orientales) et Thézan-les-Béziers (Hérault). Là aussi d'importants dégâts pour...aucun butin emporté ! 

Au total, l’ensemble du préjudice en argent dérobé et en dégâts était estimé à 170.000 € pour les trois périples susceptibles d'être imputés à l’équipe.

Raphaël Balland, Procureur de la République de Béziers

Les véhicules utilisés sur chaque opération par les malfaiteurs, des grosses cylindrées volées, étaient retrouvés ensuite incendiés.

Interpellés avant de nouveaux passages à l'acte contre des commerçants

Après plusieurs semaines d'investigations, une équipe de quatre suspects, des hommes âgés de 29 à 57 ans, déjà connus de la justice, appartenant à la communauté des gens du voyage et implantés dans l’Hérault, les Bouches-du-Rhône et en Savoie a été identifiée.

Début décembre 2020, les gendarmes de la cellule d’enquête détectaient que la même équipe semblait préparer l’agression de commerçants afin de s'emparer de leurs recettes avant Noël. Après avoir ciblé différentes victimes potentielles, dont un directeur de grande surface, les suspects semblaient s’intéresser à un négociant en bijoux de l’Hérault.

Raphaël Balland, Procureur de la République de Béziers

Le 15 décembre, l’antenne GIGN d’Orange interpellait à Frontignan (Hérault) deux des suspects qui semblaient surveiller leur cible et s'apprêter à passer à l’acte. Un troisième suspect était interpellé dans la foulée à Sérignan (Hérault).

Le lendemain au matin, un important dispositif engageant un hélicoptère de la gendarmerie, des gendarmes mobiles d’Orange, les PSIG (peloton de surveillance et d’interception de la gendarmerie) d’Arles et Istres ainsi que deux sections de CRS et des renforts de la DDSP, était déployé dans la zone du « Ruisseau Mirabeau » à Marseille (Bouches-du-Rhöne) pour interpeller le dernier suspect et conduire des perquisitions. De nombreux éléments susceptibles d'être en lien avec les faits reprochés étaient découverts, notamment du matériel explosif.

Présentés au magistrat instructeur hier jeudi 17 décembre, les quatre suspects ont été mis en examen pour 22 infractions dont le crime de vols en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de commettre des crimes. Un seul des quatre mis en examen a reconnu sa participation pour un seul de ces faits. Les quatre hommes ont été placés en détention provisoire..

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.