Hérault : les peintres impressionnistes belges colonisent le musée Fleury de Lodève

Lodève (Hérault) - une peinture de René Magritte {L'heureux donateur (The Happy Donor) 1966] au Musée Fleury - 2019. / © F3 LR
Lodève (Hérault) - une peinture de René Magritte {L'heureux donateur (The Happy Donor) 1966] au Musée Fleury - 2019. / © F3 LR

Le musée Fleury de Lodève propose en cette rentrée, un panorama des chefs d'oeuvre belges, de l'impressionnisme à l'art contemporain. Des Magritte, mais pas seulement... Une exposition unique à découvrir dès ce samedi, jusqu'au 23 février 2020.

Par FD avec J.M.Escafre


La Belgique s'installe à Lodève... jusqu'au 23 février.

A Bruxelles, il y a l'arrondissement d'Ixelles et son musée des Beaux-Arts fermé pour cause de travaux... Le temps d'une saison,  90 oeuvres se retrouvent ainsi au musée Fleury de Lodève.
Des tableaux et des stars. Magritte est venu avec 4 chefs d'oeuvre sous le bras... C'est le peintre belge le plus connu au monde.

La Belgique est un pays créé en 1830... sa peinture commence donc avec les impressionnistes...
Au début, les artistes cherchent un peu leur chemin. Ils vont trouver l'inspiration chez leurs voisins européens, dans les mouvements comme le pointillisme, mais ils vont prendre la liberté d'aller plus loin.
Autre exemple avec Alfred Stevens, c'est le plus français des peintres belges et il va observer l'aristocratie parisienne.
 
Lodève (Hérault) - une peinture d'Alfred Stevens au Musée Fleury - 2019. / © F3 LR
Lodève (Hérault) - une peinture d'Alfred Stevens au Musée Fleury - 2019. / © F3 LR

Notre coup de coeur, c'est Gustave de Smet, un peintre méconnu en France. Il incarne l'expressionnisme version flamande, moins de cubisme et davantage de plénitude. Il dépeint la vie rurale avec naïveté.
 
Lodève (Hérault) - une peinture de Gustave de Smet au Musée Fleury - 2019. / © F3 LR
Lodève (Hérault) - une peinture de Gustave de Smet au Musée Fleury - 2019. / © F3 LR

Bizarrement, le parcours belge du musée Fleury est exotique. Il s'en dégage une lumière et une fantaisie qui rendent cette exposition singulière.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus