• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : des plaisanciers à la dérive et à court de vivres secourus par les gendarmes de Marseillan

Lundi 12 août au matin, les gendarmes de la brigade nautique de Marseillan ont secouru deux plaisanciers en détresse. / © Gendarmerie de l'Hérault
Lundi 12 août au matin, les gendarmes de la brigade nautique de Marseillan ont secouru deux plaisanciers en détresse. / © Gendarmerie de l'Hérault

Deux plaisanciers ont été secourus au large de Marseillan-Plage par les gendarmes de la brigade nautique, lundi 12 août, alors qu'ils étaient à la dérive depuis deux jours, sans moyen de communiquer, et commençaient à manquer de vivres. 

Par A.A.

Ils ont eu de la chance. Deux plaisanciers étaient en perdition depuis deux jours, au large de Marseillan-Plage, rapporte la gendarmerie de l'Hérault. A la suite d'une avarie électrique et d'un problème de gréement, leur voilier a été poussé vers le large sous l'influence de la forte tramontane. Ne disposant d'aucun moyen de communication, ils dérivaient et commençaient à manquer de nourriture et d'eau potable.
 


Repérés grâce à un feu à main

Ils se sont fait remarquer grâce à un feu à main. Alors que les gendarmes de la brigade nautique de Marseillan effectuaient un entraînement, lundi 12 août, ils ont remarqué la lumière rouge vive. Ils se sont immédiatement dirigés vers le voilier.

Les militaires ont secouru deux plaisanciers en détresse au large du port de Marseillan-Plage, à une distance de 4 nautiques. Les gendarmes ont remorqué l'embarcation et mis en sécurité les deux personnes, saines et sauves.
 

Sur le même sujet

Le verdict du procès Tangorre à Nîmes en 1992

Les + Lus