Canicule : pourquoi les cigales chantent-elles moins alors qu'il fait chaud ?

Publié le
Écrit par Fabrice Dubault et Camille Thomaso

La cymbalisation, c'est le son très puissant que le mâle cigale réalise en faisant vibrer son abdomen, à la base de ses ailes. Ce chant qui n'en est donc pas un, est de plus en plus rare en août, même lors de fortes chaleurs. Pourquoi ?

Il est 11h. Nous sommes en pleine pinède, au nord de l'Hérault, à Saint-Mathieu-de-Tréviers. Il fait 38°C à l'ombre.

Et si l'on tend l'oreille, on remarque quoi ? Rien justement ! Nous n'entendons rien, sauf le silence... Pourtant, avec la chaleur diurne due à la canicule, on devrait être étourdie par le chant des cigales.

Mais où est donc passé le puissant chant des cigales ?

Depuis quelques jours, dans le nord de Montpellier, l'insecte se fait plus timide. Les cigales mâles sont moins nombreuses à faire vibrer les 2 cymbales qu'elles ont dans l'abdomen. Elles claquent jusqu'à 900 fois par minute sous l'effet d'un muscle, ce qui produit le bruit que l'on appelle abusivement le chant des cigales.

Et cette absence de chant, riverains et touristes s'en sont aperçus.

"On les entend beaucoup moins cette année. Avant, elles chantaient jusqu'à 21h et là rien" explique une habitante. "L'après-midi, on ne les entend pas plus que le matin. C'est surprenant !" constate un cycliste.

Des cigales timides ou voyageuses ?

Un constat qu'a aussi fait Serge Zaka, docteur et chercheur en agroclimatologie.

Les entendant moins, avec ces fortes chaleurs, il a mené ses propres recherches et les résultats sont sans appel, la canicule y est bien pour quelque chose.

Il faut s'intéresser à la date d'éclosion des cigales en fonction des années. Plus on avance dans le temps, plus la date d'éclosion des insectes est précoce. A chaque degré de plus, c'est 3 à 5 jours d'avance. Donc, le cycle de la cigale se décale de plus en plus tôt dans l'année. Le chant des cigales s'arrête ainsi plus tôt dans la saison.

Serge Zaka, agroclimatologue.

Un "chant" nécessaire pour attirer les femelles et se reproduire. Mais la chaleur précoce, cette année, a avancé leur période de reproduction, donc on les entend moins en ce moment, d'autant qu'au-delà de 38 degrés à l'ombre, impossible pour les cigales de cymbaler, il fait trop chaud. Il leur faut donc de la chaleur, plus de 24°C environ, mais pas trop !

Avec le changement climatique, les cigales remontent de plus en plus vers le nord de la Vallée du Rhône. D'ici à la fin du siècle, si le réchauffement climatique se poursuit, il pourrait se passer dans le sud de la France, ce qui s'est produit en Afrique du nord, la quasi disparition des cigales.

Serge Zaka.

Une disparition dangereuse pour la chaine alimentaire et aussi pour l'image médiatique et traditionnelle de la Provence et du Languedoc, très associée aux cigales.

Si la cigale ne chante donc plus tout l'été, peut-être ne se trouvera-t-elle pas fort dépourvue quand la bise sera venue ? Il faudra alors réécrire la célèbre fable de Jean de la Fontaine datant de 1668.