Cet article date de plus de 4 ans

Lunel: "le chaudron français" ou "l'histoire d'un renoncement" face au djihad

Jean-Michel Décugis et Marc Leplongeon, auteurs de "Le chaudron français" (Editions Grasset), décriptent les raisons qui ont poussé de jeunes de Lunel à partir faire le djihad:  "l’histoire d’un renoncement politique et d’un aveuglement social".
Jean-Michel décugis, co-auteur "Le chaudron français" consacré au départ de jeunes de Lunel au djihad.
Jean-Michel décugis, co-auteur "Le chaudron français" consacré au départ de jeunes de Lunel au djihad. © Sulianne Favennec
"Lunel, c’est l’histoire d’un renoncement politique et d’un aveuglement social. Une ville clivée entre des Français dépossédés de leur passé et des déracinés sans perspective d’avenir." Ainsi débute l'ouvrage des deux auteurs. le ton est donné.

L’histoire d’un renoncement politique et d’un aveuglement social
 

Le fait que huit jihadistes lunellois soient morts en Syrie n'est, selon eux, pas dû au hasard. "Par manque de clairvoyance et de courage, les autorités lunelloises ont mis le couvercle sur la marmite. C’est l’histoire de deux communautés qui vivent l’une à côté de l’autre et qui s’ignorent. C’est l’histoire d’une faillite française."

 
L’ascenseur républicain est en panne
 

Jean-Michel Décugis, né en 1963, a cependant grandi à Lunel et y a ses attaches familiales. Selon lui, à Lunel, "l’ascenseur républicain est en panne. Ni la droite ni la gauche n’ont su s’appuyer sur les élites issues de l’immigration." Les auteurs cite Philippe Moissonnier, élu socialiste local: "On a considéré que les Maghrébins qui venaient à Lunel étaient tout juste bons à cuire le méchoui. Aujourd’hui, ça nous pète à la gueule".


Jean-Michel Décugis est l'invité d'Anne-Sophie Mandrou

durée de la vidéo: 03 min 56
Lunel : Jean-Michel Décugis co-auteur du livre " Le chaudron français" ©France 3 LR


Intellectuellement malhonnête


Réagissant aux accusations de Jean-Michel décugis, Claude Arnaud, maire (DVD) de Lunel s'est exprimé dans Midi Libre: " Si ce sujet est très sérieux, ce travail, lui, ne l'est pas. Nous sommes devant un travail intellectuellement malhonnête !" 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture djihad faits divers terrorisme attentat sécurité société