Cet article date de plus de 8 ans

Les aéroports de Montpellier et Perpignan sont fermés

Attention aux perturbations des vols, ce mardi, dans les aéroports de la région. Suite à un mouvement de grève national des contrôleurs aériens, les aéroports de Montpellier-Méditerranée et Perpignan-Rivesaltes sont fermés. Tous les vols prévus au départ comme à l'arrivée jusqu'à 19h30 sont annulés.

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a indiqué que 1.800 vols avaient été annulés, mardi, en France, suite au mouvement de grève de certains aiguilleurs du ciel, assurant toutefois que la situation était "globalement assez calme dans les aérogares".
"Globalement, la situation est assez calme dans les aérogares" car les mesures prises en amont permettent "d'avoir uniquement les passagers qui ont un avion à prendre", a indiqué un porte-parole.

Il a précisé que 1.800 vols avaient été annulés sur l'ensemble du territoire, alors qu'en moyenne "il y a 7.650 vols sur la journée". Mais, a assuré le porte-parole, "les mesures mises en place permettent d'assurer une gestion du trafic".
La DGAC avait demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de 50% de mardi à jeudi dans les aéroports de Roissy, Orly, Beauvais, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux.

En dehors de ces aéroports, d'autres sites sont touchés, comme ceux de Tarbes, Montpellier et Perpignan qui "sont actuellement fermés", a indiqué la DGAC.

Le syndicat autonome des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA), qui se dit majoritaire chez les aiguilleurs du ciel, a déposé un préavis de mardi à jeudi, afin de dénoncer "les conséquences directes sur la politique nationale des contraintes européennes" dans le secteur.
D'autres syndicats (CGT, CFDT, Unsa et FO) représentant les contrôleurs aériens de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) ont déposé des préavis, mais pour la seule journée de mercredi, afin notamment de dénoncer le projet de Bruxelles visant à créer un "ciel unique" au niveau européen.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports aéronautique grève