Le budget 2014 de l'université de Montpellier 3 est voté en déficit

Montpellier - manifestation devant le rectorat à l'occasion du conseil d'administration de l'université Montpellier 3 - 7 janvier 2014. / © F3 LR
Montpellier - manifestation devant le rectorat à l'occasion du conseil d'administration de l'université Montpellier 3 - 7 janvier 2014. / © F3 LR

Un conseil d'administration sous tension pour l'université Montpellier 3, mardi après-midi. Le dernier s'était plutôt mal passé. Alors même si l'antenne de Béziers est momentanément sauvée, il va falloir se serrer la ceinture et les mesures d'austérité ne passent toujours pas.

Par Fabrice Dubault


Le budget 2014 de l'université de Montpellier 3 a été adopté par 14 voix pour, 7 contre et 4 abstentions.
Il est en déficit de 1,5 millions d'euros.

Un conseil d'administration sous tension

C'est une présidente de l'université Montpellier 3 huée qui a pénétré en début d'après-midi, mardi, au Rectorat.

A sa suite, les membres du conseil d'administration de Montpellier 3 se sont difficilement frayés un chemin parmi la cinquantaine de manifestants qui tentaient de leur barrer l'accès. Après 3 mois de mobilisation contre un plan d'économie destiné à combler le déficit, étudiants et personnels ne désarment pas.

Parmi les mesures d'économie, les syndicats dénoncent, en particulier, la limitation du nombre d'étudiants en première année et le gel de la masse salariale.
Faute d'une dotation supplémentaire de l'Etat, la présidente affirme pourtant n'avoir d'autre choix. Elle annonce de nouveaux efforts à venir.

Ce qui est clair, c'est aussi que le sauvetage de l'antenne de Béziers pourrait n'être que provisoire.
Dans ce contexte, une nouvelle assemblée générale se tiendra à Montpellier le 14 janvier.

Montpellier : le budget 2014 de l'université Montpellier 3 est voté

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus