Chiens de chasse maltraités à Argelliers : le propriétaire condamné à Montpellier

Publié le Mis à jour le

En septembre 2012 la SPA dénonçait l'existence d'un chenil sauvage près d'Aniane à Argelliers. Son propriétaire a été condamné à 240 heures de travail d'intérêt général pour sévices graves et abandon d'animaux domestiques.

Une vingtaine de chiens de chasse avait été découverts sous-alimentés, malades, vivant dans leurs excréments et au milieu des cadavres de moutons en septembre dernier à Argelliers dans l'Hérault. 
La SPA de Montpellier avait déposé plainte contre un chasseur d'Argilliers pour sévices graves sur animaux, abandon, mauvais traitements, défaut de déclaration d’élevage.
Le 20 février le tribunal de grande instance de Montpellier a condamné l’auteur des faits à 240 heures de travail d’intérêt général et a versé  la somme de 2000 euros de dommages et intérêts à la SPA

Les chiens ont été confiés à la SPA de Montpellier  et le chasseur n'a plus le droit de détenir des animaux. Une interdiction définitive.