Cet article date de plus de 5 ans

Le chômage repart à la hausse, +0,4% en mai en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Fin mai, en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité (catégorie A) s'établit à 365.561. Ce nombre augmente de 0,4% sur un mois, soit +1.298 personnes. Il diminue de 1% sur trois mois et de 1% sur un an. En France, la hausse est de 0.3%.

Fin mai, en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, les évolutions du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A se situent entre –2,1% en Lozère et +2,4% dans le Gers pour les évolutions sur un mois, et entre –2,0% dans l'Aude et +0,4% dans le Gers pour les évolutions sur trois mois.


Le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C), s'établit à 553.247 fin mai 2016. Ce nombre augmente de +0,5% sur un mois (soit +2 727 personnes), diminue de 0,7% sur trois mois et progresse de +0,6% sur un an.

Les évolutions du nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C se situent entre –0,4% en Lozère et +1,3% dans le Gers pour les évolutions sur un mois, et entre –1,8% dans l'Aude et +0,7% en Lozère pour les évolutions sur trois mois.

Les sorties des chômeurs de catégories A, B et C progressent

En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le nombre moyen de sorties de catégories A, B, C sur les trois derniers mois augmente de +11,3% par rapport aux trois mois précédents (+21,5 % sur un an).
Sur les trois derniers mois, les sorties pour reprise d'emploi déclarée (+3,4 %), entrée en stage (+38,3 %), arrêt de recherche (+3,2 %), cessation d'inscription pour défaut d'actualisation (+9,0 %), radiation administrative (+21,4 %) et autre cas (+1,0 %) sont toutes en hausse.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie région occitanie politique fusion des régions réforme territoriale