• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'Eko des Garrigues cherche des sous

L'Eko des garrigues cherche des sous / © Franck Detranchant France 3 LR
L'Eko des garrigues cherche des sous / © Franck Detranchant France 3 LR

L'Eko des Garrigues fait appel aux dons pour sortir de l'ornière. Face à la crise, cette radio musicale associative née en 1978 a décidé de mobiliser ses auditeurs pour poursuivre son aventure radiophonique. 

Par Laurent Beaumel

Radio musicale associative l’Eko des Garrigues est installée à Montpellier et émet depuis 36 ans sur la bande FM, fréquence 88.5. L'Eko des Garrigues est une radio libre, non inféodée aux grands groupes média, selon ses fondateurs.
Face à la montée en puissance des radios commerciales au début des années 80, l'Eko des Garrigues se présente comme l'anti système. 
Sa programmation est éclectique. Punk, rock, gothique, électro et musiques expérimentales, sans oublier les courants musicaux de l'autre rive liés à ses origines méditerranéennes font vibrer les hauts parleurs et les oreilles d'auditeurs avertis.
Le ton à l'antenne est volontairement libertaire, pluraliste, une sorte de poil à gratter acoustique. Sur les ondes son apparition ne fait pas que des heureux mais l'Eko des garrigues répond à une attente des auditeurs qui veulent échapper à la toute puissance des radios commerciales. Aujourd'hui, pour continuer à exister, la radio fait appel aux dons. Depuis deux ans la situation s'est dégradée. Chaque année la radio perd 15 000 euros, conséquence d'un changement d'émetteur et d'une hausse du loyer. Une situation critique. Mais la radio en a vu d'autres et espère bien se sortir de cette mauvaise passe.
L'Eko des Garrigues cherche des sous
Franck detranchant et Florent Hertmann ont rendu visite à la radio associative
 

Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus