• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Finale de “Battle of the year” samedi à Montpellier

L'affiche de Battle of the year 2016 réalisée par Mode2, figure dans le monde du Graffiti. / © Battle of the year
L'affiche de Battle of the year 2016 réalisée par Mode2, figure dans le monde du Graffiti. / © Battle of the year

Breakdance, hip hop, en équipe ou deux à deux. Les meilleurs groupes nationaux s'affronteront samedi au Zénith Sud de Montpellier. Parmi eux " Les Indigènes", les breakdancers de Vauvert, sont au top. Ils tenteront de se sélectionner pour le Battle of the Year International de Essen, en Allemagne.

Par Sylvie Bonnet

Demain samedi, la Battle of the year 2016 va cloturer 10 jours de hip-hop à Montpellier. Cette grande finale, c'est avant tout une grande "bataille" de breakdance qui  aura lieu au Zénith Sud de Montpellier. Ainsi, les 15 meilleurs groupes de breakdance de France métropolitaine et des DOM-TOM se rencontrent pour gagner leur place au Battle Of The Year International qui se déroulera le 29 octobre à Essen en Allemagne.

Les indigènes de Vauvert, équipe régionale

Comme dans toutes les battles, les membres des équipes dansent ensemble en crew ou bien s'affrontent deux à deux, un face à face entre deux équipes, en alternant chacun des danseurs. Ainsi on retrouve les Indigènes de Vauvert, à droite, contre la Smala de Bordeaux. C'était l'an dernier pour le festival hip-hop de Vauvert.

Les autres équipes en lice

Parmi les 15 crews qui se rencontrent, deux équipes locales ou très proches : les Indigènes de Vauvert pour le Gard et "38 de Fièvre" pour Toulouse. Ils affronteront notamment:
AZS Crew (Lille)
Ematom (Lyon)
Fantastik Armada (Meaux)
HDMI (Dijon)
KLA (Calais)
Melting Force (Saint-Étienne)
Seven Four (Salanches)
Soul Fire (Lyon)
SNT (Caen)
Teken (Lyon)
Yeah Yellow (Paris)

Hip hop au féminin

Parce qu'ellles aussi donnent tout, à l'image de Break the Floor à Cannes...


...aujourd'hui vendredi 20 mai, le hip-hop se conjuguant également au féminin, la veille de la grande finale au Zénith, les 16 meilleures Bgirls et BBoys français se rencontrent pour gagner leur place pour la finale internationale.

Sur le même sujet

toute l'actu Danse

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus