De l'hôtel des coeurs brisés à l'hôtel de police

Pour reconquérir le coeur de son ex-petite amie, un adolescent montpelliérain de 17 ans s'est laissé arrêter après avoir détroussé une passagère du tramway. Sa belle souhaitait que le jeune homme, déjà connu des services de police, renonce à ses méfaits et paye pour ses délits.

La façade de l'hôtel de police de Montpellier
La façade de l'hôtel de police de Montpellier
On n'est pas sérieux quand on a 17 ans? Un jeune Montpelliérain a voulu démontrer le contraire à sa belle.
Dimanche 11 août, l'adolescent s'est volontairement laissé interpeller après un vol à l'arrachée commis à un arrêt de tramway.

Il s'accuse d'un faux délit avant d'en commettre un vrai

Il a d'abord agressé une passagère pour lui dérober son porte-monnaie, une chaîne et 2 téléphones, avant de s'asseoir en attendant l'arrivée de la brigade anti-criminalité.
Un peu plus tôt, dans la matinée, il s'était présenté à l'hôtel de police de Montpellier pour s'accuser d'un autre vol à la tire. Mais les policiers, n'ayant pas trouvé trace de plainte, l'avaient invité à rentrer chez lui.

Il voulait prouver à sa belle qu'il pouvait changer

Les parents de l'adolescent ont expliqué que leur fils souhaitait reconquérir le coeur de son ex-petite amie. Celle-ci reprochait au jeune homme sa conduite.
Il était en effet connu des services de police pour vol à l'arrachée et cambriolage.
La jeune fille lui aurait demandé de renoncer à ses méfaits et de payer pour ses délits. Il aurait donc planifié un dernier vol dans l'intention d'être arrêté, pour lui prouver qu'il pouvait changer.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers insolite