L'imam Khattabi de Montpellier annonce son assignation à résidence sur facebook

L'imam Mohamed Khattabi de la mosquée garosud à Montpellier annonce sur sa page facebook son assignation à résidence. Il décrit une perquisition à son domicile de St Georges d'Orques à 23 h 00 hier soir, ainsi que dans le lieu de prière Aïcha à Montpellier

Mohamed Khattabi en octobre 2012
Mohamed Khattabi en octobre 2012 © France 3 LR

Ancien Imam de la mosquée de la Paillade, prêcheur à Garosud, Mohamed Khattabi a été assigné à résidence dans le cadre de l'Etat d'urgence depuis ce matin.

durée de la vidéo: 02 min 27
Montpellier : l'imam Khattabi de la mosquée Aïcha assigné à résidence ©F3 LR

Mohamed Khattabi annonce la décision des autorités sur sa page facebook. Il explique que son domicile a été perquisitionné hier soir ainsi que le lieu de prière Aïcha du quartier Garosud de Montpellier.

© capture Facebook


Dans ce post, l'imam qui a été évincé de la Mosquée de la Paillade demande aux musulmans de garder leur calme.

Malgré cette assignation, mon coeur et avec l'union des français et leur sécurité. Je n'ai pas à me répéter ni à me justifier, mes discours sont là pour témoigner, j'oeuvre dans l'authenticité et j'ai toujours dis ce que je pense être là voie de la sagesse et aucun double language, c'est dans la science que réside notre succès, et aujourd'hui on paie pour l'ignorance de certains fous d'entre nous. Bien sûr les opportunités ont bien fructifié le mal et la violence, comme ils ont su bien monnayer les attentats à leur avantage. Paix sur vous tous et pour un avenir meilleur soyons confiants et restons sereins et gardons notre calme.


Il s'agit du troisième lieu de prière musulman perquisitionné à Montpellier depuis vendredi. Pour l'instant il n'y aurait eu aucune découverte d'armes lors de ces actions de la police. Et il s'agirait de la première assignation d'un imam dans la région Languedoc-Roussillon.

La page facebook de lMohamed Khattabi
La page facebook de lMohamed Khattabi © Capture facebook


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme religion société djihad