Le maire de Montpellier dénonce le coût des mesures de sécurité pour les écoles

Philippe Saurel - maire de Montpellier - août 2016. / © F3 LR
Philippe Saurel - maire de Montpellier - août 2016. / © F3 LR

Philippe Saurel est en colère contre le gouvernement. Le maire DVG de Montpellier dénonce l'annonce trop tardive par l'Etat des mesures de sécurisation des écoles, soit moins d'une semaine avant la rentrée et surtout le coût des mesures. 15 millions d'euros en matériel et personnel pour Montpellier.

Par Fabrice Dubault


15 millions d'€ estimés pour les 123 écoles de Montpellier


Philippe Saurel fait sa rentrée politique en attaquant le gouvernement. Il qualifie l'annonce des mesures de sécurisation des écoles pour la rentrée scolaire d'"amateurisme". C'est selon lui, trop cher et trop tard pour mettre les demandes en application, au 1er septembre.

Il menace même d'augmenter les impôts locaux.

Montpellier : Philippe Saurel dénonce le coût des mesures de sécurisation des écoles demandées par le gouvernement
Des travaux coûteux pour les 123 écoles de Montpellier, 15 millions d'euros avec le personnel. Et une annonce trop tardive avant la rentrée. - F3 LR

Pour le maire de Montpellier, il est impossible d'appliquer la circulaire gouvernementale de sécurisation des écoles envoyée le 28 août pour une réalisation au 1er septembre. C'est irréaliste tant financièrement et qu'en terme de délai.

Pour les 123 écoles de Montpellier, le coût serait chiffré à 15 millions d'euros. Soit 5 millions pour les travaux et 10 millions de fonctionnement et de personnel. Une facture supportée par le budget de la ville mais des mesures imposées par l'Etat.

Philippe Saurel demande une aide de l'Etat et du temps pour réaliser les travaux et mettre en place le personnel, sinon "c'est 12% à 15% de hausse d'impôts", selon lui.

Détails et réactions des mesures de sécurisation pour les écoles
Explications de Valérie Luxey - F3 LR - F3 LR - Extrait 19/20 Languedoc-Roussillon du 30 août 2016.

 

Sur le même sujet

Les + Lus