• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Montpellier, des centaines d'étudiants attendent toujours leur bourse

© F3 LR
© F3 LR

A l'Institut Régional du Travail Social de Montpellier, qui forme les futurs travailleurs sociaux, des centaines de jeunes attendent depuis plusieurs mois le versement de leur bourse par le Conseil régional. Leur situation financière est aujourd'hui critique.

Par Valérie Luxey

En théorie, ils sont appelés à devenir les futurs travailleurs sociaux du Languedoc-Roussillon. Ironie du sort : aujourd'hui, des centaines de jeunes, formés pour pourvoir aider les plus en difficulté, se retrouvent eux-mêmes dans une situation financière critique.
En cause : le retard pris par le Conseil régional dans l'examen de leur demande de bourse.

2900 dossiers déposés, 200 cas non réglés

Pour pouvoir suivre les cours de l'Institut Régional du Travail Social, ces étudiants comptaient sur une bourse sanitaire et sociale, versée par la région Languedoc-Roussillon. En 2013, le Conseil régional a attribué 1086 enveloppes. En 2014 : 2900 dossiers ont été déposés, un nombre en augmentation. Mais en cette fin du mois de novembre, il resterait 200 cas à trancher, des dossiers arrivés après la date limite de dépôt ou incomplets, selon la région.

La fin de leurs études ?

Le Conseil régional s'est engagé à régler la situation d'ici la fin 2014. Mais combien tiendront jusque-là ? Certains songent d'ores et déjà à interrompre leur formation et à chercher un emploi. Voyez le témoignage d'une étudiante, recueilli par Stéphane Taponier et Pierre Trouillet.
Montpellier : des centaines d'étudiants en attente de bourses
3 mois après la rentrée, des centaines d'étudiants montpelliérains attendent toujours le versement des bourses du conseil régional. La situation financière de certains devient critique.

 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus