• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : l'étrange exposition autour du corps humain à La Panacée

La Panacée expose "Anatomie de l'automate" jusqu'au 28 février 2015.
La Panacée expose "Anatomie de l'automate" jusqu'au 28 février 2015.

Ouvert depuis 2013, le centre culturel d’art contemporain de La Panacée est de plus en plus fréquenté. L’exposition gratuite de l’hiver, réalisée en collaboration avec le musée d’art contemporain de Genève fait le lien entre l’homme et la machine.

Par P.S. avec J.M. Escafre

« Anatomie de l'automate » est à la fois une exposition d'art contemporain et une plongée dans l'histoire. Celle de Montpellier, et de son illustre faculté de médecine.

La centre culturel d’art contemporain de La Panacée décloisonne les disciplines et les époques. On y voit des corps humains démembrés mais poétiques, des organes qui deviennent machines, des robots qui s'humanisent, des livres où des gravures du 16e siècles montrent des dissections publiques.

Art et patrimoine

" Des dialogues s’instaurent entre des œuvres d’artistes contemporains, des œuvres d’artistes passés mais aussi et des objets qui n’ont pas été pensés comme des œuvres d’art ", explique Pauline Faure, chargée de mission à La Panacée.

Parmi ces objets, des moulages d’organes prélevés tel quel des vitrines du conservatoire d’anatomie. Ils datent des concours d’entrée à l’école de médecine autour des années 1870-1880. A l’époque, les étudiants injectaient une substance métallique dans des organes humains ou animaux pour en faire ressortir la forme et le peignaient en trompe l’œil.

Médiation et gratuité

Il y a également les performances autour des œuvres d' Eva Kotátková, artiste polonaise qui crée des machines aliénantes.... ambiance métal carcéral. Ailleurs, on découvre un robot sherpa, qui peut porter 200 kilos. Il a été fabriqué par le Lirmm, le laboratoire montpelliérain de robotique.

« Anatomie de l’automate » propose aussi de vous faire des portraits robots… par des robots
Montpellier : l'étrange exposition autour du corps humain à La Panacée
Reportage : J-M. Escafre et F.Jobard

Et pour ceux qui ne comprendraient pas, Charlotte Winling est médiatrice. Comme elle, cinq personnes sillonnent La Panacée pour accompagner les visiteurs. « On apporte des clés de lecture avec des informations sur l’artiste, ce qu’il a voulu dire le contexte historique », explique-t-elle.

Montpellier multiplie les espaces de culture un centre d'art contemporain de 3000 m² ouvrira ses portes d'ici 2019 près de la Gare Saint-Roch. Un nouveau lieu qui ne devrait pas occulter ce qui existe déjà.

« Anatomie de l’automate » est une exposition gratuite et se poursuit jusqu’au 28 février à La Panacée, 14, rue de l’école de pharmacie à Montpellier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus