Montpellier : Robert Navarro renvoyé en correctionnelle

Robert Navarro en 2008 / © PASCAL GUYOT / AFP
Robert Navarro en 2008 / © PASCAL GUYOT / AFP

Le juge d'instruction en charge du dossier vient de demander le renvoi en correctionnelle du sénateur et de son épouse. Motif : des faits d'abus de confiance présumés lorsque Robert Navarro dirigeait la fédération PS de l'Hérault. Il se serait fait rembourser indûment des billets d'avion.

Par Sylvie BONNET d'après le Midi Libre

C'est une information de nos confrères du Midi Libre. Cinq ans après les faits, Robert Navarro va être jugé en correctionnelle pour abus de confiance.Le Parquet et le juge d'instruction chargé de l'affaire reprennent les arguments qui ont poussé la Fédération socialiste de l'Hérault à déposer plainte.

Des voyages payés par la fédération socialiste 

Les 85 720 euros de billets d'avion payés par la fédération héraultaise entre 2004 et 2010 correspondraient, selon les plaignants, à des voyages privés ou liés au mandat de député européen de Robert Navarro.
L'épouse de Robert Navarro, Dominique, est elle-aussi renvoyée en correctionnelle. Elle était à l'époque chargée de mission à la fédération et assistante parlementaire.
Selon l'avocat de Navarro, les 61 billets d'avions correspondraient pour son client à une "incompréhension de la réalité de la prise en charge de ses frais mais en aucun cas à une intention de détournement des fonds de la fédération".

Non-lieu pour les pizzas

En revanche, le magistrat instructeur conclut au non-lieu pour la fameuse affaire des pizzas. 40 000 euros avaient été facturés à la fédération socialiste pour des pizzas commandées au restaurant proche de la fédération.

Joint par nos confrères du Midi Libre, Robert Navarro clame son innocence et parle de règlements de comptes au sein du parti socialiste de l'Hérault.

Sur le même sujet

Les + Lus