Cet article date de plus de 4 ans

Montpellier : en route pour la marche des fiertés gay

Les festivités de la Gay Pride seront lancées à 16h tapantes, samedi 16 juillet depuis la place du Peyrou, à Montpellier. Elles se poursuivront jusqu'au lendemain matin, sur fond de revendications, au moment de la dernière ligne droite du mandat de François Hollande. 

Des participants à la Marche des fiertés sur un char pour la 20è édition montpelliéraine, le 12 juillet 2014.
Des participants à la Marche des fiertés sur un char pour la 20è édition montpelliéraine, le 12 juillet 2014. © SYLVAIN THOMAS / AFP
"Et maintenant ?" C'est le slogan qu'a choisi l'association LGBT montpelliéraine pour la marche des fiertés, le samedi 16 juillet prochain. Une série de festivités organisées par Lesbian Gay Pride, ponctuées de revendications. A noter que ce défilé est le dernier avant la fin du mandat de François Hollande, marqué par la mise en place du mariage pour tous. 

Au menu des contestations donc, la volonté d'aller plus loin, notamment au niveau de la famille homosexuelle. Vincent Boileau-Autin, président de la Fierté Montpellier Pride et premier marié gay de France, espère des propositions du Président pour la parentalité assistée. 

Le programme

Ces attentes se feront entendre le samedi 16 juillet à partir du Peyrou :Un hommage sera rendu aux victimes de l'attentat d'Orlando visant les LGBT. Plus d'informations à retrouver ici

Espérons que les politiques de la région se montreront aussi dévoués que le chef du gouvernement canadien (la partie francophone du pays étant jumelée à la pride depuis 2015). Justin Trudeau, a défilé (et même dansé!) à la Gay Pride du 3 juillet à Toronto. Parmi les parrains cette année, deux Québécois Eric Pineault, Président de Fierté Montréal, et Jean-Sébastien Boudreault, son Co-Président, et un Espagnol, Juan-Carlos Alonso, organisateur de la World Pride Madrid 2017.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgbt+ société