Opération de police à Frontignan : un homme de 25 ans en garde à vue

Frontignan (Hérault) - 1 personne interpellée par la Bac et les CRS après l'assaut d'un appartement - 28 juillet 2016. / © F3 LR
Frontignan (Hérault) - 1 personne interpellée par la Bac et les CRS après l'assaut d'un appartement - 28 juillet 2016. / © F3 LR

De gros moyens ont été déployés, jeudi soir à Frontignan-Plage, dans l'Hérault, pour interpeller un homme de 25 ans, jugé dangereux. A l'origine de cette opération de police, un signalement de sa famille inquiète sur ses intentions. Signalement pris très au sérieux par les forces de l'ordre.

Par Fabrice Dubault


Ce vendredi matin, la plage de Frontignan a retrouvé sa quiétude. Hier soir, elle s'est vidée très rapidement en fin d'après-midi devant le déploiement des forces de l'ordre.

L'opération qui a duré 5 heures s'est terminée par l'interpellation d'un homme de 25 ans.

Frontignan-Plage (34) : un homme arrêté lors d'une opération de police
Un homme originaire des Bouches-du-Rhône en garde à vue à Montpellier après l'assaut d'un appartement par la police. - F3 LR - Reportage : E.Jubineau et V.Banabéra

Tout a commencé quelques heures plus tôt, par le signalement d'un homme qui a lancé à sa ex-compagne "je vais faire comme à Nice", avant de claquer la porte de son appartement des Bouches-du-Rhône. L'homme serait l'objet d'une fiche S.
Il est localisé quelques heures plus tard, au deuxième étage d'un immeuble de Frontignan-Plage, dans l'Hérault.

70 policiers pour une opération d'assaut


Alerte pour les Brigades Anti-Criminalité, les Bac de l'Hérault et l'armée sont appelées en renfort. Les réseaux sociaux s'affolent...

Le quartier est très rapidement bouclé et un périmètre de sécurité mis en place.

L'assaut est donné vers 19h. Les forces de l'ordre interpellent l'individu. Les démineurs, eux, interviennent également autour du véhicule du suspect.
Le déploiement de 70 policiers et CRS, pendant au moins 5 heures, peut paraître démesuré puisqu'il ne s'agit en fait que d'un problème conjugal.
Mais la police n'a pas le choix, dans le contexte actuel, elle doit toujours envisager le pire.

L'homme, âgé de 25 ans, a été appréhendé et placé en garde à vue à Montpellier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus