Le pont de la République à Montpellier ouvert aux piétons et aux vélos

Montpellier - le nouveau pont de la République sur le Lez - mars 2014. / © Ville de Montpellier
Montpellier - le nouveau pont de la République sur le Lez - mars 2014. / © Ville de Montpellier

Lancés en mai 2013, les travaux de réalisation du pont de la République sont achevés. Sans attendre sa mise en circulation totale, prévue fin 2014, la ville de Montpellier ouvre le pont aux piétons et cyclistes assurant ainsi la continuité des cheminements dans le secteur de Port Marianne.

Par Fabrice Dubault


Situé au sud-est de Montpellier, ce nouvel équipement public de 75m de long sur 17m de large, relie les quartiers récents et en devenir de Port Marianne : Consuls de Mer, Aiguerelles, nouvelle Mairie en rive droite et les quartiers Rive Gauche, Jacques Coeur et Parc Marianne en rive gauche. Cet équipement crée également une connexion entre le centre ville et sa proche périphérie, tournée vers la mer.

Un matériau innovant et quasi unique en Europe

Les contraintes techniques, environnementales et esthétiques ont conduit la ville de Montpellier à choisir le projet de Rudy Ricciotti lors d’un concours organisé en 2010.

L’ouvrage est un pont à béquilles composé de 3 travées d’égales portées par deux rangées de 17 béquilles et jambes de forces. L’architecte et son bureau d’étude ont eu recours à un matériau innovant, le BEFUP blanc (Béton Fibré Ultra Performant). Celui-ci dispose de performances exceptionnelles (grande résistance et hautes performances mécaniques), qui permettent d’offrir une architecture unique au pont, marquée par la finesse des éléments porteurs et du tablier.

Le choix du BEFUP blanc fait du pont de la République un des premiers ouvrages d’art en Europe réalisé dans ce matériau.

Coût de l'ouvrage : 8,9 millions d'euros financés par la ville de Montpellier dans le cadre de la concession Rive Gauche.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus