Tir de flashball : “Casti” le supporter de Montpellier espère que son affaire ira devant les assises

"Casti" le supporter de 22 ans a perdu l'usage de son oeil droit - archives / © France 3 LR
"Casti" le supporter de 22 ans a perdu l'usage de son oeil droit - archives / © France 3 LR

Plus de deux mois après avoir reçu un tir de flashball le supporter de Montpellier surnommé Casti a rencontré le juge. Il garde l'espoir de prouver que le tir qui lui a coûté un oeil, a été lancé avant la bagarre avec les supporters.

Par Laurence Creusot

Il a 22 ans et il sait aujourd'hui qu'il ne retrouvera pas l'usage de son oeil droit. Florent que les supporters de football de la Butte Paillade surnomme "Casti" a rencontré la juge d'instruction.
Pour lui, le tir de flashball l'a touché bien avant la bagarre générale aux abords du stade de la Mosson, le 22 septembre dernier.
Les images enregistrées par une caméra de surveillance du stade prouverait cette thèse.
Le jeune supporter est optimiste et veut que les policiers reconnaissent leurs torts.

Son témoignage recueilli par Emilien Jubineau.
Le témoignage de "Casti" : la perte de son oeil pourrait conduire les policiers devant les Asises

L'avocat de Florent, Mickaël Cordier, estime que les images de la vidéo surveillance interdisent la thèse de la légitime défense avancée par les policiers.

L'avocat du supporter Mickaël Cordier


L'inspection générale de la police a ouvert une enquête. Le syndicat SGP police par la voix de Bruno Barcetti attend ces résultats. Pour les policiers, il n'est pas question de bavure.
 

Pas de bavure policière pour le syndicat SNG police et Bruno Barcetti


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : hausse des installations des jeunes agriculteurs, +26% en 10 ans

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés