CARTE. 1er tour des Législatives 2024 à Montpellier et dans l'Hérault : élus, triangulaires, consignes de barrage au RN, tous les résultats définitifs

Plus sur le thème :

À Montpellier, Béziers, Lodève et dans les 339 autres communes de l'Hérault, les électeurs doivent élire neuf députés au total. Deux d'entre eux ont été réélus dès ce dimanche 30 juin. Forte poussée du Rassemblement National, députés du camp présidentiel en danger, participation, candidats battus et qualifiés pour le second tour, retrouvez tous les résultats ici.

Ce 30 juin 2024, les électeurs se sont rendus aux urnes pour le premier tour des élections législatives. Après la dissolution de l'Assemblée nationale décidée par le président de la République le 9 juin, ils doivent élire leurs nouveaux députés. À Montpellier et dans l'Hérault, neuf sièges sont à pourvoir. Abstention, candidats qualifiés pour le second tour, nouveaux équilibres politiques, retrouvez les résultats circonscription par circonscription dans cet article.

Réélection de Nathalie Oziol dans la 2e circonscription

Dans la seule circonscription 100% montpelliéraine, la députée sortante LFI-NFP Nathalie Oziol l'emporte en totalisant 58,22% des suffrages, très largement devant Robert Le Stum (Renaissance) à 17,04% et la candidate RN Flavia Mangano à 16,97%.

Le député sortant distancé par le RN dans la 8e

Le député sortant distancé par le RN dans la 8e, Sylvain Carrière (LFI), élu avec seulement 458 voix d'avance sous l'étiquette de la NUPES en 2022 face à Cédric Delapierre du RN, se retrouve ce soir distancé par ce dernier. Le candidat du Rassemblement National totalise 40,12% des suffrages sur la 7ème circonscription qui s'étend de Frontignan à Montpellier. Sylvain Carrière est second avec 32,71%. La candidate Horizons Isabelle Autier est troisième avec 16,86%.

Aurélien Lopez-Liguori (RN) élu dans la 7e

Le député sortant Aurélien Lopez-Liguori (RN) est réélu dès le premier tour dans la 7ème circonscription, qui va de Sète à Agde, avec 51,66% des voix, devant Gabriel Blasco (NFP) qui, avec 25,37% des suffrages, est battu. La candidate Horizons Jocelyne Gizardin est troisième avec 21,52%. Les électeurs de ce territoire ne retourneront donc pas aux urnes dimanche prochain.

Possible triangulaire dans la 4e circonscription

Dans cette circonscription, dont le député sortant Sébastien Rome l'avait emporté de 674 voix au second tour en 2022 face à Manon Bouquin (RN), le Rassemblement National vire en tête de ce premier tour avec 41,26% pour Manon Bouquin. Sébastien Rome (NFP) arrive en seconde position avec 33% des voix et l'ex-député Jean-François Eliaou (Horizons) est troisième avec 22,56% des suffrages, en position de se maintenir. On pourrait donc assister à une triangulaire sur cette circonscription.

Néanmoins, le premier ministre Gabriel Attal, qui s'est exprimé vers 22 heures, appelle les candidats du camp présidentiel arrivés en troisième position à se désister pour faire barrage au RN.

Je souhaite saluer ce soir le haut niveau de participation. C'est la première fois depuis des décennies que les Français se réapproprient leur République.

Manon Bouquin, candidate RN sur la 5ème circonscription de l'Hérault

La secrétaire d'Etat Patricia Mirallès largement devancée dans la 1re

Dans la 1ère circonscription de l'Hérault, la secrétaire d'Etat Patricia Mirallès, élue en 2022 et candidate en 2024 sous l'étiquette Renaissance, a annulé le rassemblement de ses militants prévu à Palavas, selon notre reporter sur place Emilien David, officiellement "parce que les résultats tombent tard". La salle qui avait été privatisée est vide. Car au fil de la soirée, Patricia Mirallès est apparue distancée, arrivant seulement en troisième position derrière le RN et le NFP.

À l'issue du scrutin, c'est en effet le candidat de l'accord LR-RN Josyan Oliva qui virait en tête avec 34,11%, à un cheveu devant l'écologiste Jean-Louis Roumegas (NFP) 34,04% et Patricia Mirallès 22,54%. Le second tour s'annonce donc très indécis et dépendra de l'ampleur (ou non) des reports de voix sur le candidat de la gauche, à condition que Patricia Mirallès se désiste.

Horizons appelle à voter PS dans la 5e circonscription

Sur le plateau de France 3 Languedoc-Roussillon, Julien Pradel secrétaire de la fédération PS de l'Hérault, annonce un duel au second tour dans la 5ème circonscription entre la députée RN sortante Stéphanie Galzy et Aurélien Manenc (NFP). La totalité des bulletins a été dépouillée et Stéphanie Galzy obtient 48,88% des voix, Aurélien Manenc 32,27%. L'ex-député Philippe Huppé (Horizons), qui avait fait le pari de défendre les couleurs présidentielles, est éliminé avec 13,97% des suffrages. Toujours sur notre plateau, ce dernier a réagi à son élimination en appelant à "un second tour mobilisé". Et il donne une consigne de vote :

J'appellerai à voter Aurélien Manenc parce qu'il est PS, LFI j'aurais réfléchi à deux fois, je ne vous le cache pas. Aurélien Manenc je le connais, j'ai travaillé avec lui, c'est le maire de Lunas et je voterai pour lui sans état d'âme. [...] Il a travaillé, je ne pense pas que Mme Galzy ait beaucoup travaillé sur cette circonscription.

Philippe Huppé, candidat Horizons dans la 5ème circonscription de l'Hérault

Dans un communiqué, Aurélien Manenc salue la consigne claire donnée par Philippe Huppé.

Le 7 juillet, comme l’a souligné le candidat Philippe Huppé, faites le choix de l’espoir, de l’avenir et de la justice sociale.

Aurélien Manenc, candidat NFP dans la 5ème circonscription de l'Hérault

La réaction de Stéphanie Galzy ne s'est pas fait attendre. Sur le réseau social X, la députée sortante RN estime échouer "de peu" et raille "l'appel de l'insignifiant Philippe Huppé en faveur de l'extrême gauche".

Suspense dans la 3e circonscription

Selon des premiers résultats publiés sur le compte X du maire (PS) de Montpellier Michaël Delafosse, trois candidates étaient au coude à coude en début de soirée dans la 3ème circonscription de l'Hérault, celle de la députée sortante Laurence Cristol (Renaissance). À Restinclières, Montaud, Vendargues, Beaulieu, Le Crès et Sussargues, la candidate de l'accord LR-RN Lauriane Troise arrive en tête, suivie de l'élue sortante à Restinclières, Beaulieu et Vendargues, ou de la candidate PS-NFP Fanny Dombre-Coste au Crès, à Montaud et à Sussargues. En revanche à Jacou et Clapiers, c'est cette dernière qui arrive largement en tête.

A près de minuit, le dépouillement tournait définitivement en faveur de la socialiste investie par le NFP Fanny Dombre-Coste, qui virait en tête avec 33,9% devant Lauriane Troise (RN) à 32,28% et Laurence Cristol (Renaissance) à 29,10% alors que la totalité des bulletins avaient été dépouillés.

À Lunel, dans la 9e, la dynamique RN se confirme

À l’issue du dépouillement, dans la 9e circonscription de l'Hérault, le candidat de l'accord LR-RN Charles Alloncle est en tête devant la candidate du Nouveau Front Populaire Nadia Belaouni. Tous deux distancent le député sortant Patrick Vignal (Renaissance).

Charles Alloncle termine en tête avec 36,43%, devant Nadia Belaouni (29,27%) et Patrick Vignal (25%), en position de se maintenir puisqu'il a rassemblé 16,46% des inscrits (il en faut 12,5% pour pouvoir prétendre à un second tour).

Un peu plus tôt, en direct sur notre antenne, au micro de notre journaliste Delphine Aldebert, Nadia Belaouni a appelé à faire barrage au Rassemblement National :

Je suis résolument républicaine. Si je devais arriver en troisième position, il n'y a pas de doute que je ferais évidemment appel au barrage au Rassemblement National sur cette circonscription. Nous ne sommes pas d'accord sur les positions politiques avec Patrick Vignal et le mouvement qu'il représente, néanmoins, je suis convaincue que c'est un républicain et qu'il saura prendre sa responsabilité en appelant également à faire barrage au Rassemblement National [s'il devait arriver troisième, NDLR] car c'est un enjeu historique et il faut être à la hauteur.

Nadia Belaouni, candidate NFP sur la 9ème circonscription de l'Hérault

Emmanuelle Ménard distancée par le RN dans la 6e

Selon notre journaliste Daniel de Barros, sur place dans la 6e circonscription, la députée sortante, épouse du maire de Béziers, Emmanuelle Ménard (Divers droite), était, dès le début de soirée, distancée par le candidat RN Julien Gabarron, largement en tête dans les communes de Vendres et Valras. 

Une avance qui s'est creusée au fil de la soirée. Julien Gabarron termine premier avec 41,11% des voix, largement devant la députée sortante (27,23%), talonnée par la candidate NFP Magali Crozier (21,03%). Tous trois sont en position de se maintenir au second tour. Triangulaire en vue, donc, du côté de Béziers dimanche prochain.

Avant ces élections, la rupture était consommée entre Robert et Emmanuelle Ménard et le Rassemblement National. Le parti avait décidé d'investir pour la première fois un candidat contre la députée sortante.

À l'annonce des résultats, au micro de notre journaliste Daniel de Barros, Julien Gabarron (RN) s'est dit "très content d'être en tête à Béziers, c'est une belle surprise".

Béziers, c'est la cité des Biterrois, pas celle de Robert Ménard ni de personne d'autre. Ils se sont exprimés et c'est une bonne chose qu'ils puissent le faire en toute liberté et en toute conscience.

Julien Gabarron, candidat RN dans la 6e circonscription de l'Hérault

Mettant en avant son ancrage local et son "indépendance", Emmanuelle Ménard, toujours au micro de Daniel de Barros, a promis à ses électeurs de ne rien lâcher : "je ne suis pas une députée qui obéit aux ordres de Paris, c'est ça la différence majeure. Donc il y a une deuxième tour et on va aller se bagarrer".

Les Biterrois ont choisi une étiquette politique plutôt qu'un ancrage territorial, plutôt que sept ans de travail acharné, alors évidemment, je suis un peu déçue, mais rien n'est perdu.

Emmanuelle Ménard, candidate (Divers droite) dans la 6e circonscription de l'Hérault

La participation en très forte hausse

À 17 heures, les Héraultais étaient 60,35% à s'être rendu aux urnes, alors qu'ils n'étaient que 39,73% en 2022. Une hausse de près de 20 points, au-dessus de la moyenne nationale (59,39%) à la même heure. C'est une augmentation très importante, mais elle devrait rester loin du record historique des élections législatives de 1978, pour lesquelles la participation définitive avait atteint 82,29% au premier tour.

À midi, les électeurs s'étaient déjà massivement mobilisés, puisque 28,91% d'entre eux étaient allés voter, contre 18,54% il y a deux ans à la même heure, soit plus de 10 points de plus à la mi-journée.

Dans l'Hérault, les bureaux de vote ont fermé à 18 heures, sauf à Béziers où le scrutin a été clôturé à 19 heures et à Montpellier, où l'on peut voter jusqu'à 20 heures.

Les résultats en direct

1re circonscription

Contexte : la 1re circonscription de l'Hérault couvre le sud et l'ouest de Montpellier, incluant des villes comme Lattes, Villeneuve-lès-Maguelone, Pérols, Saint-Jean-de-Védas, et Lavérune. Avec 89 339 inscrits, c'est une zone qui a connu une croissance rapide. Le taux de pauvreté y est de 17,9%, et l'âge moyen est de 41,1 ans. Historiquement ancrée à droite, la circonscription a basculé en 2012 sous l'influence des écologistes.

Dans cette première circonscription, Patricia Mirallès, secrétaire d’État aux Anciens combattants et députée sortante, se présente à nouveau pour le parti Renaissance. En 2022, elle avait réussi à inverser la tendance face à l’Insoumis Julien Collet grâce au soutien des voix de droite. Cette fois, elle affronte l'écologiste Jean-Louis Roumegas, ancien député, qui se présente sous l'étiquette du Nouveau Front populaire, ainsi que le néophyte Josyan Olivia, investi par les Amis d'Éric Ciotti (accord LR-RN).

Cantons inclus dans la circonscription : Lattes, Montpellier V, Montpellier VI, Montpellier VIII, Commune de Villeneuve-lès-Maguelone.

Résultats des législatives de 2022 :

  • Députée élue : Patricia Mirallès (LREM) avec 52,55% des voix.
  • Candidat battu : Julien Colet (LFI) avec 47,45% des voix.
  • Abstention : 55,02 %.

Patricia Mirallès, élue en 2022, avait laissé son siège de députée à son suppléant, Philippe Sorez, pour devenir Secrétaire d'État.

Résultats de la présidentielle de 2022 : 

  • Macron : 58 %
  • Le Pen : 42 %
  • Taux d'abstention : 28,3 %

Candidats aux Législatives 2024 :

  • Patricia Mirallès (Renaissance) - Son suppléant, Philippe Sorez, est le député sortant
  • Eric Chaveroche (Les Républicains)
  • Morgane Lachiver (Lutte Ouvrière)
  • Jean-Louis Roumegas (Écologistes - Nouveau Front populaire)
  • Josyan Oliva (Les Républicains) - Accord LR-RN
  • Alexandre Arguel (Reconquête !)
  • Stéphanie Lévy (Divers Écologie) - Écologie positive et territoires

2e circonscription

Contexte : la 2e circonscription est purement montpelliéraine, couvrant les quartiers populaires des Cévennes et de la Paillade. Elle compte 64 894 inscrits pour 118 206 habitants, avec un âge moyen de 36,1 ans. C'est une circonscription historiquement ancrée à gauche, représentée jadis par des figures locales comme Georges Frêche. En 2019, 31,6 % de la population vivait sous le seuil de pauvreté.

Cantons inclus dans la circonscription : Montpellier I, Montpellier III, Montpellier VII, Montpellier IX.

Résultats des législatives de 2022 :

  • Députée élue : Nathalie Oziol (LFI) avec 63,33% des voix.
  • Candidate battue : Annie Yague (LREM) avec 36,67% des voix.
  • Abstention : 56,52 %.

Résultats de la présidentielle de 2022 :

  • Macron : 76,3 %
  • Le Pen : 23,7 %
  • Taux d'abstention : 35,8 %

Candidats 2024 :

  • Nathalie Oziol (La France insoumise) - Nouveau Front populaire - Députée sortante
  • Flavia Mangano (Rassemblement national)
  • Didier Michel (Lutte Ouvrière)
  • Hugo Leboon (Divers)
  • Robert Le Stum (Renaissance)
  • Christelle Boyer (Union des démocrates et indépendants)
  • Sandra Houée (Les Républicains)

3e circonscription

Contexte : La 3e circonscription, avec 91 551 inscrits, s'étend du nord-est de Montpellier jusqu'à la frontière gardoise, couvrant des villes comme Castelnau-le-Lez, Le Crès, Castries, et les communes du Pic Saint-Loup. L'âge moyen des habitants est de 39,2 ans, avec une grande mixité urbaine et rurale. En 2019, 10,7% de la population vivait sous le seuil de pauvreté.

Cantons inclus dans la circonscription : Castelnau-le-Lez, Castries, Montpellier II, Communes de : Boisseron, Saturargues, Saussines, Saint-Christol, Saint-Sériès, Vérargues, Villetelle (issues du canton de Lunel), Campagne et Guarrigues (issues du canton de Claret).

Résultats des législatives de 2022 :

  • Députée élue : Laurence Cristol (LREM) avec 53,10% des voix.
  • Candidate battue : Julia Mignacca (EELV) avec 46,90% des voix.
  • Abstention : 49,03 %.

Résultats de la présidentielle de 2022 :

  • Macron : 62,8 %
  • Le Pen : 37,2 %
  • Taux d'abstention : 23,1 %

Candidats 2024 :

  • Laurence Cristol (Renaissance) - Députée sortante
  • Flavio Dalmau (Divers Ecologie) - Les écologistes de Castelnau et Antoine Waechter
  • Fanny Dombre-Coste (Parti socialiste) - Nouveau Front populaire
  • Serge Gachon (Lutte Ouvrière)
  • Babeth Segura (Reconquête!)
  • Lauriane Troise (Rassemblement national)

4e circonscription

Contexte : La 4e circonscription, la plus peuplée avec 118 680 inscrits, s'étend de Mèze à Ganges, couvrant des villes comme Gignac, Saint-Gély-du-Fesc, et Lodève. L'âge moyen des habitants est de 42 ans, avec une mixité urbaine et rurale. En 2019, 13,7% de la population vivait sous le seuil de pauvreté.

Cantons inclus dans la circonscription : Aniane, Le Caylar, Claret (moins les communes de Campagne et Garrigues), Ganges, Gignac, Lodève, Les Matelles, Mèze, Saint-Martin-de-Londres.

Résultats des législatives de 2022 :

  • Député élu : Sébastien Rome (LFI) avec 50,65%.
  • Candidate battue : Manon Bouquin (RN) avec 49,35%.
  • Abstention : 49,70 %.

Résultats de la présidentielle de 2022 :

  • Macron : 52,4 %
  • Le Pen : 47,6 %
  • Taux d'abstention : 23,3 %

Candidats 2024 :

  • Sébastien Rome (La France insoumise) - Nouveau Front populaire - député sortant
  • Manon Bouquin (Rassemblement national)
  • Florence Larue (Lutte Ouvrière)
  • Jean-François Eliaou (Horizons)
  • Bleuette Simon (Reconquête !)

5e circonscription

Contexte : La 5e circonscription, avec 98 589 inscrits, s'étend des confins du Tarn au Lodévois, couvrant 141 communes, dont Bédarieux et Lamalou-les-Bains. L'âge moyen des habitants est de 45,4 ans, avec une économie basée sur la viticulture et le tourisme. En 2019, 19,4% de la population vivait sous le seuil de pauvreté.

Cantons inclus dans la circonscription : Bédarieux, Capestang, Clermont-l'Hérault, Lunas, Montagnac, Murviel-lès-Béziers, Olargues, Olonzac, Roujan, Saint-Chinian, Saint-Gervais-sur-Mare, Saint-Pons-de-Thomières, La Salvetat-sur-Agout.

Résultats des législatives de 2022 :

  • Députée élue : Stéphanie Galzy (RN) avec 54,24%.
  • Candidat battu : Pierre Polard (LFI) avec 45,76%.
  • Abstention : 49,53 %.

Résultats de la présidentielle de 2022 :

  • Le Pen : 57,6 %
  • Macron : 42,4 %
  • Taux d'abstention : 24,6 %

Candidats 2024 :

  • Stéphanie Galzy (Rassemblement national) - Députée sortante
  • Philippe Huppé (Renaissance)
  • Véronique Chesnard (Lutte Ouvrière)
  • Rémy Groussard (Sans étiquette)
  • Lilian Bourrie (Reconquête !)
  • Aurélien Manenc (Parti socialiste) - Nouveau Front populaire

6e circonscription

Contexte : La 6e circonscription, avec 93 299 inscrits, couvre des zones périurbaines incluant Béziers et ses alentours. L'âge moyen des habitants est de 43,7 ans, et le taux de pauvreté est de 26%. En 2019, 26% de la population vivait sous le seuil de pauvreté.

Cantons inclus dans la circonscription : Béziers I, Béziers II, Béziers III, Béziers IV.

Résultats des législatives de 2022 :

  • Députée élue : Emmanuelle Ménard (DVD) avec 69,83%.
  • Candidate battue : Magali Crozier (LFI) avec 30,17%.
  • Abstention : 56,70 %.

Résultats de la présidentielle de 2022 :

  • Le Pen : 58,7 %
  • Macron : 41,3 %
  • Taux d'abstention : 27,1 %

Candidats 2024 :

  • Emmanuelle Ménard (Divers droite) - Députée sortante
  • Laurent Gilhodes (Lutte Ouvrière)
  • Sarah Fatima Daudé-Allaoui (Horizons)
  • Julien Gabarron (Rassemblement national)
  • Magali Crozier (La France insoumise) - Nouveau Front populaire

7e circonscription

Contexte : la 7ème circonscription, avec 108 511 inscrits, comprend des villes comme Sète et Pézenas. L'âge moyen des habitants est de 46,5 ans, avec un fort taux de chômage et de pauvreté. En 2019, 21,2% de la population vivait sous le seuil de pauvreté.

Cantons inclus dans la circonscription : Agde, Florensac, Pézenas, Servian, Sète I, Sète II.

Résultats des législatives de 2022 :

  • Député élu : Aurélien Lopez-Liguori (RN) avec 59,19%
  • Candidat battu : Gabriel Blasco (PCF) avec 40,81%
  • Abstention : 52,37 %.

Résultats de la présidentielle de 2022 :

  • Le Pen : 56,1 %
  • Macron : 43,9 %
  • Taux d'abstention : 26,7 %

Candidats 2024 :

  • Aurélien Lopez-Liguori (Rassemblement national) - Député sortant
  • Jocelyne Gizardin (Horizons)
  • Daniel Pilaudeau (Lutte Ouvrière)
  • Gabriel Blasco (Parti communiste français) - Nouveau Front populaire

8e circonscription

Contexte : la 8e circonscription, avec 93 608 inscrits, s'étend de Grabels à Frontignan, couvrant également le quartier des Arceaux à Montpellier. L'âge moyen des habitants est de 40 ans, avec un taux de pauvreté de 15,6%. En 2019, 15,6% de la population vivait sous le seuil de pauvreté.

Cantons inclus dans la circonscription : Frontignan (moins la commune de Villeneuve-lès-Maguelone), Montpellier X, Pignan.

Résultats des législatives de 2022 :

  • Député élu : Sylvain Carrière (LFI) avec 50,59%.
  • Candidat battu : Cédric Delapierre (RN) avec 49,41%.
  • Abstention : 53,65 %.

Résultats de la présidentielle de 2022 :

  • Macron : 53,1 %
  • Le Pen : 46,9 %
  • Taux d'abstention : 27,1 %

Candidats 2024 :

  • Sylvain Carrière (La France insoumise) - Nouveau Front populaire - Député sortant
  • Sabria Bouallaga (Divers Ecologie) - Ecologie autrement !
  • Isabelle Autier (Horizons)
  • Cédric Delapierre (Rassemblement national)
  • Bérangère Dubus (Divers droite)
  • Thomas Garnier (Lutte Ouvrière)

9e circonscription

Contexte : La 9e circonscription, majoritairement urbaine, couvre de Lunel à Montpellier en passant par La Grande-Motte. L'âge moyen des habitants est de 40,9 ans.

Dans cette neuvième circonscription, le député sortant Renaissance Patrick Vignal se présente à nouveau. Il affrontera le candidat de l'accord LR-RN Charles Alloncle, le candidat soutenu par LR tendance Lisnard Anthony Belin, le dissident RN évincé par son parti Frédéric Bort, et la candidate France Insoumise Nadia Bellouani, candidate pour le Nouveau Front Populaire.

Cantons inclus dans la circonscription : Lunel (moins les communes de Boisseron, Saturargues, Saussines, Saint-Christol, Saint-Sériès, Vérargues, Villetelle), Mauguio, Montpellier IV.

Résultats des législatives de 2022 :

  • Député élu : Patrick Vignal (LREM) avec 54,37%.
  • Candidate battue : Nadia Belaouni (LFI) avec 45,63%.
  • Abstention : 55,43 %.

Résultats de la présidentielle de 2022 :

  • Macron : 54,7 %
  • Le Pen : 45,3 %
  • Taux d'abstention : 27,7 %

Candidats 2024 :

  • Patrick Vignal (Renaissance) - Député sortant
  • Patrice Boccadifuoco (Le Mouvement de la Ruralité)
  • William Viste (Divers droite)
  • Nathalie Peiro (Lutte ouvrière)
  • Géry Laly (Divers extrême droite)
  • Frédéric Bort (Divers extrême droite) - RN dissident
  • Nadia Belaouni (La France insoumise) - Nouveau Front populaire
  • Anthony Belin (Divers droite)
  • Charles Alloncle (Les Républicains) - Accord LR-RN

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité