La compétition de Slakline au dessus du cirque de Navacelles dans l'Hérault pouvait-elle avoir lieu ?

Le record du monde de Slakline établi le 9 juin 2017 au dessus du cirque de Navacelles l'a été dans des conditions non conformes. Le tribunal administratif de Montpellier a jugé que l'arrêté préfectoral autorisant la manifestation était illégal. 
Le record du monde établi en juin 2017 au dessus du cirque de Navacelles l'a été dans des conditions illégales. Ainsi en a jugé le tribunal administratif de Montpellier
Le record du monde établi en juin 2017 au dessus du cirque de Navacelles l'a été dans des conditions illégales. Ainsi en a jugé le tribunal administratif de Montpellier © France 3 Occitanie

C'est un communiqué de l'assocation France Nature Environnement qui révèle l'affaire. Le Tribunal Administratif de Montpellier a "déclaré illégal l’arrêté préfectoral qui avait autorisé en 2017 une manifestation sportive de Slackline dans le cirque de Navacelles" .Motif cette manifestation aurait eu "un impact sur la nidification de l’Aigle royal" qui niche dans ce site remarquable.

Un impact sur la nidification de l’Aigle royal

Un record et une espèce protégé 

La manifestation s'était tenue le 9 juin 2017 et avait été le théâtre d'un record du monde retentissant, 1662 mètres parcourus en 1h13 à plus de 300 m de haut sur une ligne tendue au dessus du célèbre cirque de Navacelles classé comme l'un des plus beau site naturel de France. Les promoteurs de l'évènement avaient obtenu l'autorisation de la préfecture de l'Hérault et du Gard.

Pour l'association France Nature Environnement la date choisie n'était pas le bonne. Tout simplement, parce que le moment - ou la tentative devait avoir lieu à savoir la mi-juin - correspondait avec la période de nidification d'une espèce de volatile protégé, l'aigle royal. 

Nous ne demandions pas l'annulation de l'évènement. Juste un report de manière à ce que le jeune aigle puisse prendre son envol.

La mort d'un aiglon est-elle liée à la tenue de la manifestation?


Mais l'arrêté est pris le 2 juin 2017 et la compétition peut se dérouler. Autorisée à l'époque pour 7 jours, elle se tiendra finalement sur 4 jours. Les athlètes installent la ligne au dessus du cirque. Le record sera battu quelques temps plus tard par 3 slackeurs. Les environnementalistes sont furieux. Ils n'ont pas eu le temps de faire appel de la décision.

absence d’évaluation de l’impact sur la nidification de l’aigle

Ce n'est qu'en mai 2018 que la cours d'appel de Marseille qui a été saisie, demande au tribunal administratif de Montpellier de statuer.  Le 17 septembre dernier l'association obtient de ce dernier l’annulation de l’arrêté "en raison de l’absence d’évaluation de l’impact sur la nidification de l’aigle".

Alors, est-ce la venue de quelques centaines d'amoureux de slakeline sur ce site protégé que l'aiglon qui venait de naître est mort quelques jours aprés le passage des slackeurs? Nul ne le sait. Mais d'aprés les membres de l'association l'animal présentait un état de maigreur extrême. L'autopsie aurait  démontré qu'elle était due à l’aspergillose, une maladie qui apparaît notamment en cas de stress.

Au final, en plus du record du monde de slackline qui n’aura tenu que 15 mois, cette manifestation aura battu un record de bêtise. Au nom du tourisme durable et de l’écologie souriante

Simon POPY, Président de France Nature Environnement Languedoc Roussillon a estimé que le report de la manifestation suffisait. 
"Nous ne demandions pas l'annulation de l'évènement. Juste un report de manière à ce que le jeune aigle puisse prendre son envol. A l'époque, alors que ce jeune aigle se mourrait, nous avons subi le battage médiatique autour de ce record...Au final, en plus du record du monde de slackline qui n’aura tenu que 15 mois, cette manifestation aura battu un record de bêtise. Au nom du tourisme durable et de l’écologie souriante ! »

Le slackline une discipline en quête d'espaces naturels


Le slackline est une discpline relativement récente qui se déroule dans des sites naturels.Elle aurait été inventée dans le Yosemite en Californie au début des années 1980.
Il suffit de tendre une bande synthétique pas plus large qu'un ticket de métro entre deux arbres ou deux blocs de pierre et le tour est joué. Mais pour les compétitions d'envergures, il s'agit d'aller plus haut plus loin dans des lieux remarquables. Depuis quelques années les organisateurs investissent les villes, tendent des lignes entre des monuments célèbres où au coeur de sites naturelles remarquables.

Un manque de communication entre les défenseurs de la nature et les organisateurs

A la Fédération française des Clubs Alpins et de Montagne ou la slackline a fait son apparition, on pense que le problème aurait pu être résolu et qu'il est lié à "un manque de communication entre les défenseurs de la nature et les organisateurs" estime un cadre technique sportif responsable de la FFCAM.

Il ne faudrait pas empêcher toutes manifestations de pleine nature de se tenir sous prétexte de protéger l'environnement 

Et de rajouter qu'il ne faudrait pas que "les environnementalistes ne se radicalisent et n'empêche toute activité humaine en pleine nature au risque de ne plus pouvoir organiser une manifestation même respectueuse de la nature". "Les slackers ont peut être parfois du mal a communiquer. Mais ils ont un profond respect pour les sites qu'ils fréquentent".

Avec cette décision administrative, le record établi au dessus du cirque de Navacelles devrait resté sans lendemain. D'ailleurs il a déja eté battu. Pas sur que dans un avenir proche on puisse organiser un tel évènement au dessus de ce site.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives