Contre la sélection et la hausse des frais d'inscription, des étudiants manifestent à Montpellier

Publié le
Écrit par Armelle Goyon .

Ce jeudi 03 février, à l'occasion de la mobilisation nationale étudiante contre la sélection sociale et la hausse des frais d'inscription, le bâtiment de la présidence de l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 a été bloqué. les étudiants manifestent en ville.

Tôt ce matin, les étudiants ont bloqué lé bâtiment de la présidence de l' Université des Lettres Paul Valéry de Montpellier, ainsi que la cafétéria. Les autres bâtiments ne l'ont pas été et les étudiants présents ont pu se rendre en cours normalement.

Une action symbolique par laquelle les étudiants veulent pointer et dénoncer la sélection sociale mise en œuvre selon eux par l'université à l'entrée de la Licence avec Parcoursup, et à l'entrée en Master avec le dispositif "e-candidat". Chaque année, des milliers d'étudiantes et d'étudiants en France  se voient privés d'accès aux études de leur choix par des universités et des enseignants  "obsédés par leur idéologie élitiste et managériale", selon les manifestants.

" Ici, chaque année, des dizaines d'étudiants ne sont pas admis en Licence et en Master à cause de la sélection imposée. Nous sommes contre cette sélection imposée mise en place tant par les universités que l' Etat, " explique Fabien Bon du syndicat de combat universitaire montpelliérain , le SCUM. 

Contre la hausse des frais d'inscription 

. " On ne pourra pas rester durablement dans un système où l’enseignement supérieur n’a aucun prix pour les étudiants,"  a prononcé Emmanuel Macron devant le congrès de France des universités le 13 janvier. Une petite phrase  qui a mis le feu aux poudres et qui inquiètent fortement les étudiants, surtout les plus modestes. 

En nous privant de nos diplômes, on nous prive de notre avenir.

Fabien Bon , SCUM

 " C 'est de notre avenir qu'il s agit. Sans diplôme, nous sommes condamnés à des métiers précaires, " précise l'étudiant.  

Non sans rappeler que déjà les frais d’inscription ont  considérablement augmenté pour les étudiants extracommunautaires depuis deux ans  : 2770 € au lieu de 170 pour une licence, 3770 € au lieu de 243 ou 380 pour un master ou un doctorat. 

Et que  90 % des enfants des personnes ayant des revenus le plus élevés accèdent à l'enseignement supérieur contre seulement 35 % pour ceux ayant des revenus les plus modestes. 

Vers un mouvement plus vaste 

Le blocage de la présidence de l'Université a été levé vers 9h ce matin. Une  manifestation étudiante  est parti à  9h30 pour défiler en ville et se rendre au Rectorat en fin de matinée. 

" Le mouvement ne fait que commencer et sera dans toute la France , " assurent les étudiants en colère. 

D'autres actions sont à l'étude pour les jours qui viennent. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité