Covid à Montpellier : un numéro vert, des zones de dépistage et le soutien économique de la Métropole

En zone d'alerte renforcée, la métropole de Montpellier annonce un renforcement de son dispositif de lutte contre la propagation du Covid et de son soutien aux secteurs impactés par les nouvelles règles sanitaires.

Le nouveau centre drive de dépistage du Covid installé au domaine d O est géré depuis début septembre par les pompiers et la Croix rouge de l' Hérault.
Le nouveau centre drive de dépistage du Covid installé au domaine d O est géré depuis début septembre par les pompiers et la Croix rouge de l' Hérault. © MaxPPP/Guillaume BONNEFONT
Montpellier figure parmi les quelques villes françaises en alerte renforcée pour cause de circulation active du Covid. Une classification qui implique des restrictions sanitaires et qui impacte les entreprises de la Métropole. D'où les nouvelles mesures annoncées ce mercredi par Michäel Delafosse. Le maire de Montpellier et président de la Métropole présente un plan visant à informer et protéger les habitants, mais aussi à soutenir les secteurs économiques en grande difficulté.

Numéro vert pour Montpellier : 08 00 71 08 60

Ce numéro vert est mis en place pour accompagner les Montpelliérains et les habitants de la Métropole dans leur quotidien et répondre à leurs questions. En composant ce numéro, habitants, associations et acteurs économiques du territoire peuvent être renseignés sur l'application des nouvelles règles sanitaires, les services assurés par les collectivités et les aides disponibles. Lors de la seule journée du 28 septembre, 1 216 appels ont été recensés.
Et pour répondre directement aux questions que se posent souvent les différents acteurs, une foire aux questions (FAQ) a également été rédigée, elle est disponible à l’adresse suivante : https://www.montpellier.fr/covid19

De nouvelles zones de dépistage 

La reprise de l’épidémie de COVID19 à l’échelle nationale et plus particulièrement dans l’Hérault a fait apparaître des besoins croissants en matière de dépistage sur le territoire. En effet, les tests de dépistage comme la prévention font partie intégrante de la stratégie de lutte contre la propagation de l’épidémie. Dès ce jeudi 1er octobre, deux lieux de dépistage seront ouverts Montpellier:Il s'agit d'un travail en partenariat avec le CHU, le Sdis34, l’ARS et la Préfecture de l’Hérault et LABOSUD pour proposer des tests gratuits et sans rendez-vous.

Une aide de 50 euros pour la première adhésion associative des enfants

C'est une mesure qui vise à soutenir les milieux associatifs, sportifs ou autres, plus touchés par les restrictions liées à la crise sanitaire. En payant une partie de la première adhésion associative, la Métropole de Montpellier espère compenser un peu la baisse de fréquentation liée à la pandémie. C'est le dispositif "Coup de pouce jeunes": une aide à la première adhésion associative de 50 euros pour les Montpelliérains âgés de 6 à 16 ans, sous condition de ressources.
Entièrement financé par la Ville de Montpellier pour un coût de 300 000 euros, ce dispositif compte déjà plus de 1 500 adhésions.

L'accompagnement des associations au respect des mesures sanitaires

La Métropole accompagne l’ensemble des associations et des clubs présents dans les équipements de la Ville et de la Métropole dans la mise en place de protocoles sanitaires et leur mise en œuvre. Cela concerne notamment les 14 piscines du réseau et la patinoire (port du masque, maintien d’une jauge de personnes adaptée à la structuration des locaux, désinfection régulière des lieux, organisation et balisage des flux d’entrées et sorties, fermeture des vestiaires collectifs, mise à disposition de gel hydro alcoolique …). Des renforts de personnels (médiateurs ou agents polyvalents) sont également prévus dans les piscines afin d’aider les clubs à la gestion effective de la régulation des flux et des dispositions sanitaires.

Le soutien au milieu culturel

Côté culture, des aides ciblées sont annoncées (avec un plafond) pour répondre aux urgences des structures les plus menacées aujourd’hui. Et la Métropole s'autorise "mettre le paquet" s'il le faut : 

Lorsque la situation le justifie, des aides exceptionnelles dépassant ce plafond pourront également être allouées avec deux objectifs clairement affichés : la protection des lieux culturels et des emplois liés.

Michaël Delafosse, président de Montpellier Métropole

18 000 euros de places de cinéma pour les scolaires

Pour les salles de cinéma, une politique de préachat de billets d’entrée va être organisée pour soutenir la trésorerie des structures. Ces billets d’entrée seront ensuite reversés à des publics ciblés tels que les scolaires. 18 000 euros de places vont ainsi être préachetées pour aider les cinémas à tenir en cette fin d’année 2020.

4 nouvelles mesures pour soutenir l’économie de proximité

Ces mesures doivent  permettre de réduire les difficultés des entreprises les plus impactées par la crise, et plus précisément les salles de sport, les bars, restaurants et commerces.

Des mesures allant dans le même sens avaient déjà été adoptées pendant le confinement par le maire sortant de Montpellier, Philippe Saurel.

Accompagnement des PME et des indépendants du commerce, de l’artisanat et du tourisme

Deux mesures principales annoncées:

Le détail de ces aides et des autres mesures annoncées sur le site de Montpellier Métropole.
   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé politique crise économique