• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Disparition de l'urbaniste montpelliérain Raymond Dugrand

Raymond Dugrand en 2009, lors de l'inauguration de l'avenue à son nom à Montpellier / © Pepperfishfilms
Raymond Dugrand en 2009, lors de l'inauguration de l'avenue à son nom à Montpellier / © Pepperfishfilms

Chargé depuis les années 80 d'harmoniser l'urbanisation de Montpellier, Raymond Dugrand s'est éteint dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 92 ans. L'emblèmatique adjoint à l'urbanisme de George Frêche avait impulsé la création d'Antigone et le développement de Montpellier vers la mer.

Par Sylvie Bonnet

C'est le maire de Montpellier, Philippe Saurel, qui a annoncé ce lundi matin la disparition d'une figure de Montpellier. Raymond Dugrand, adjoint à l'urbanisme de la ville pendant plus de vingt ans, s'est éteint dans la nuit à son domicile de Montpellier. Il avait 92 ans.

Dugrand à l'origine d'Antigone

L'oeuvre est signée Ricardo Bofill, mais c'est Raymond Dugrand qui fera appel à l'architecte catalan pour imaginer ce quartier du futur. Un projet qui illustre l'aspiration de la municipalité socialiste de Montpellier : mixité sociale et architecture avant-gardiste avec l'utilisation de la règle du nombre d'or.
Le quartier d'Antigone à Montpellier s'ouvre sur le Lez avec l'architecture circulaire de la place de l'Europe. / © Archicase
Le quartier d'Antigone à Montpellier s'ouvre sur le Lez avec l'architecture circulaire de la place de l'Europe. / © Archicase
Ce quartier montpelliérain est aujourd'hui cité dans tous les ouvrages d'architecture pour sa vision d'ensemble et l'harmonie de sa conception, tant dans les matériaux que dans le dessin des différents bâtiments et leur interaction.

Une avenue au nom de Raymond Dugrand

Pour ses choix de développement de Montpellier vers le sud, le géographe a désormais une route à son nom, L'ancienne avenue de la Mer, allant de Port Marianne à Carnon, a été rebaptisée avenue Raymond Dugrand en 2009.  Le maire de l'époque, Hélène Mandroux, rendait ainsi hommage à Raymond Dugrand: 

L'axe urbain historique et majeur reliant la ville à la mer, que nous connaissons justement sous le nom d'avenue de la mer, se devait de prendre le nom de Raymond Dugrand, en hommage à celui qui a pensé l'urbanisme de la ville dans cette direction. A l'heure où cet axe va faire l'objet d'une restructuration complète, à l'occasion du passage de la ligne 3 du tramway de Montpellier, le Conseil municipal réuni a voulu ainsi saluer l'œuvre de l'élu en charge de l'urbanisme de la Ville de 1977 à 2001.

Ce lundi, le maire de Montpellier, Philippe Saurel, a salué le travail de son prédecesseur à l'urbanisme:

Aujourd’hui, c'est avec une immense tristesse que j'apprends son décès. J’ai eu le privilège de lui succéder en qualité d’adjoint au maire en charge de l’urbanisme. Il alliait le sérieux et la sagesse à de grandes compétences. Il était toujours de bon conseil et d’une grande modestie.

Le parcours de Raymond Dugrand

Agrégé de géographie, spécialiste de la géographie urbaine, Raymond Dugrand était Docteur es-lettres et enseignant à l'Université Paul Valéry de Montpellier. Il s'est illustré durant la seconde guerre mondiale par ses actes de résistance.
Raymond Dugrand devient le premier adjoint chargé de l'urbanisme après son election, en 1977 sur la liste de Georges Frêche. Il restera durant 24 ans le penseur principal de l'urbanisme montpelliérain.

Disparition de Raymond Dugrand
Retour sur l'empreinte de Raymond Dugrand à Montpellier avec Stéphane Taponier et les archives de l'INA - F3LR

Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus