• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Futur stade de Montpellier : plusieurs associations lancent une pétition pour un référendum d'initiative locale

Une vingtaine d'assocaitions lancent une pétition contre le futur stade de Montpellier et pour un référendum d'initiative locale / © JS. F3LR
Une vingtaine d'assocaitions lancent une pétition contre le futur stade de Montpellier et pour un référendum d'initiative locale / © JS. F3LR

Un autre stade, pour quoi faire et à quel prix ? A Montpellier, une vingtaine d'associations qui regrettent que la population n'ait pas été consultée par le maire pour ces travaux d'envergure, lancent une pétition pour un référendum local.

Par Josette Sanna

Elles sont vent debout contre le futur stade Louis Nicollin et l'on expimé au cours d'une conférence de presse commune.

"En 1968 on a construit un stade au niveau du pont Juvénal. Inondable... et inondé.Entre 1988 et 1997, on a construit un nouveau stade, celui de la Mosson encore dans une zone inondable. Inondé en 2002 et 2014 !!!"

"Cette fois encore, on veut construire un autre stade. Encore et toujours en zone inondable aux alentours de la nouvelle gare Montpellier Sud de France. Un stade de 33 000 places (qui ne pourra donc pas accueillir les compétitions européennes de football car il faut des stades homologués pour 35 000 personnes )", s'insurge Jean-Claude Favier, représentant d'Attac.

Surcoût redouté

Les opposants au stade estimé à 150 millions d'euros craignent en plus, qu'avec les surcôuts de réalisation, il atteigne au final les 200 millions d'euros.

Une vingtaine d'associations contre le projet de  stade Louis Nicollin égrennent leurs arguments.

"Le stade de la Mosson a toute sa raison d'être là où il est . Il suffirait de travaux ( 40 millions d'euros) pour le mettre à niveau, et hors d'eau", précise encore Jean-Claude Favier (Attac)

Inutile

Un collectif d'une vingtaine d'associations s'est réuni pour dire "non" à ce projet pharaonique, coûteux et selon elles inutile, et demande que la population soit consultée pour ces investissements importants.

"Ce projet représente un investissement de 100 millions d'euros.  C'est l'équivalent de 100 écoles. Nous demandons un référendum d'initiative locale ou citoyenne pour que la population se prononce sur ce sujet", ajoute Boris Chenaud de La carmagnole".

La mer à Montpellier

"Le projet de Georges Frêche était que Montpellier aille à la mer. Ses successeurs ont continué cette opération.

La gare Montpellier Sud de France a amené à construire autour. L'autre produit d'appel sera le stade. Comme cela, tout le sud de Montpellier sera urbanisé jusqu'à la Méditerranée", conclut Jean-Claude Favier.

Associations contre le futur stade de Montpellier
Jean-Claude Favier ( Attac) contre le futur stade Louis Nicollin - F3LR - JS

 

Les associations signataires de la pétition

 Les assocaitions signataires de la pétition sont : Alternatiba Montpellier, Amies, Appel, Attac Montpellier, Brasserie des idées, Cabanes du salaison, Eau secours 34, Figuerolles en friche, FNAUT Montpellier, Fondation Patrick Geddes, Football du peuple, Gardiens de la gardiole, I-Boycott, La carmagnole, la Cimade Maguelone Guardiole, Méditerranée durable, Odam, Projet citoyen 34, Riverains de Garosud, Tempo si.

A lire aussi

Sur le même sujet

1er mai à Perpignan

Les + Lus