Cet article date de plus de 3 ans

Hérault : un an après la disparition d'Arthur Angé au Bangladesh, sa famille toujours sans nouvelles

Dimanche 28 janvier 2018, voilà un an, presque jour pour jour qu'Arthur Angé, originaire de l'Hérault a disparu à la frontière entre le Bangladesh et la Birmanie. Le jeune architecte paysagiste de 30 ans était parti depuis plus de trois ans pour faire le tour du monde avec son sac à dos.  
Un an après sa disparition au Bangladesh, la famille d'Arthur Angé n'a toujours aucune nouvelle du jeune voyageur. 

Le 21 janvier 2017, le jeune architecte originaire de l'Hérault envoie un dernier mail à sa famille. Il se trouve au Bangladesh et souhaite rejoindre la Malaisie en traversant la Birmanie. Cela fait alors plus de trois ans qu'il a quitté la France avec son sac à dos pour faire le tour du monde.

A t-il réussi à passer la frontière entre le Bangladesh et la Birmanie ? Il semblerait que oui. La dernière trace de lui le situant à Maungdaw, côté birman.


Une forte mobilisation sur les réseaux sociaux


En France, ses parents et amis tentent de le localiser. Ils appellent à la mobilisation du Facebook où des avis de recherche en hindi, birman, thaï et anglais sont largement diffusés. De leur côté, les autorités assurent effectuer des recherches des deux côtés de la frontière. Sans nul doute que l'enlisement de la région dans un conflit entre Bouddhistes et Musulmans auront freiné les recherches.

La famille refuse quant à elle de baisser les bras et poursuit sa mobilisation sur les réseaux sociaux. 


Actuellement, le ministère des affaires étrangères déconseille vivement de se rendre dans l'Etat de l'Arakan, frontalier avec le Bangladesh, en raison du conflit entre l'armée birmane et la minorité des Rohingyas, ces derniers étant obligés de fuir le pays pour se rendre dans des camps de fortune dans le Bangladesh voisins.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers